13 Jun 2023 à 08:26
28 Jun 2023 à 08:26
Secrétariat du Projet COSO
CDD
Offres d'emploi
Politique
Sous la supervision du Responsable de la composante 3, le Spécialiste en Gestion des Connaissances sera chargé, au niveau national, de la conception, de la mise en œuvre et de l’animation d’une Plateforme de Coordination régionale (PCR)

CONTEXTE

Le Gouvernement de la République du Bénin a opté pour une nouvelle opération sur la cohésion sociale, avec l’appui de la Banque mondiale à travers le Projet de Cohésion Sociale des régions Nord du Golfe de Guinée (COSO), qui regroupe le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Togo. Il est placé sous la tutelle du Secrétariat Général de la Présidence de la République.

Ce projet, dont l’objectif de développement est d’améliorer la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions cibles du nord des pays du golfe de Guinée exposées aux conflits et aux risques climatiques est en lien avec les objectifs spécifiques du Plan National de Développement (PND) 2018-2025 relatifs aux axes :

  • développer un capital humain sain, compétent et compétitif;
  • accroître durablement la productivité et la compétitivité économiques;
  • assurer la gestion durable du cadre de vie, de l'environnement et l'émergence de pôles de développement régionaux; et
  • consolider l'État de droit et la bonne gouvernance.

Le projet s'inscrit également dans la perspective de l’atteinte des objectifs du Programme d'Action du Gouvernement (2021-2026) à travers ses trois piliers :

  1. renforcer la démocratie, l'État de droit et la bonne gouvernance ;
  2. poursuivre la transformation structurelle de l’économie ; et
  3. accroître durablement le bien-être social des populations.

La phase actuelle du projet a une durée de cinq (05) ans et sera mis en œuvre à travers cinq (5) composantes à savoir :

  • Composante 1 : Investir dans la résilience et l'inclusion des communautés,
  • Composante 2 : Renforcement des fondations et des capacités pour des communautés inclusives et résilientes,
  • Composante 3 : Plateforme de coordination régionale et dialogue,
  • Composante 4 : Gestion de projet et
  • Composante 5 : Composante d'intervention d'urgence.

La gestion du projet est assurée par le Secrétariat Technique à la Coordination du Projet de Cohésion Sociale (SETCO) composé d’un personnel de plusieurs compétences et spécialités et comprend deux (02) Unités Régionales pour le Borgou-Alibori et l’Atacora-Donga.

En lien avec la composante 3, le projet financera la mise en place d'une Plateforme de Coordination régionale (PCR), structurée autour de trois piliers clés : (a) collecte et analyse de données, (b) production de connaissances et (c) renforcement du dialogue. 

Compte tenu de la forte interaction entre les effets du changement climatique et la paix et la sécurité et de la manière dont ils sont étroitement liés dans la région, toutes les activités relevant de cette composante soutiendront des initiatives coordonnées visant à renforcer la résilience régionale face au changement climatique et aux risques de conflit. 

Les activités de collecte de données visent à améliorer l'accès à des données et à des informations de qualité afin de mieux comprendre les dynamiques régionales et nationales complexes de FCV et de climat. Les activités de production de connaissances appuieront une analyse fondée sur des données probantes pour l'élaboration d'une politique régionale/transfrontalière et pour éclairer la mise en œuvre du projet. Les activités de renforcement du dialogue visent à améliorer la coopération régionale en fournissant des bases solides et neutres pour la discussion, la coordination et la planification.

C’est pourquoi, il sera procédé au recrutement d’un Spécialiste en Gestion des Connaissances à l’effet d’appuyer cette Composante 3 du projet en lien avec toutes les autres composantes.

UN (01) SPÉCIALISTE EN GESTION DES CONNAISSANCES AU PROFIT DU PROJET COSO

PRINCIPALES RESPONSABILITES ET TACHES

Sous la supervision du Responsable de la composante 3, le Spécialiste en Gestion des Connaissances sera chargé, au niveau national, de la conception, de la mise en œuvre et de l’animation d’une Plateforme de Coordination régionale (PCR)

Le Spécialiste aura pour tâches et responsabilités de :

  • Développer une stratégie de gestion des connaissances orientée sur les parties prenantes aux niveaux national et régional ;
  • Développer un portail numérique qui va abriter la plateforme de gestion des connaissances, en collaboration avec les agences gouvernementales pertinentes et les autres parties prenantes ;
  • Assurer le lien entre les activités de gestion de connaissances aux niveaux national et régional et assurer la coordination avec les autres pays ;
  • Coordonner la collecte et l’analyse des données pour faciliter la prise de décisions dans le cadre du projet et dans le secteur des FCV ;
  • Coordonner les activités de recherche sur les sujets d’intérêt liés à la cohésion sociale, à la fragilité, à la résilience climatique, à la gouvernance locale, et aux domaines connexes au niveau national ;
  • Faciliter le partage de connaissances et le dialogue entre les différentes parties prenantes du projet.
  • Les tâches spécifiques du spécialiste sont organisées autour de quatre piliers.

Pilier 1 : Collecte de données

  • Coordonner la collecte de données primaires et secondaires pertinents et fiables pour améliorer la compréhension et le suivi de la dynamique de FCV et des risques liés au changement climatique aux niveaux national et infranational ;
  • Assurer la centralisation des données sur un portail numérique national hébergé par un organisme gouvernemental et faciliter le partage des données au niveau régional ;
  • Coordonner le développement et la mise à jour d’un registre des investissements sous la forme de cartographie de la résilience climatique, du développement économique local et des investissements, désagrégés par niveau administratif, secteur et partenaires (gouvernement, partenaires au développement, ONGs, etc.).

Pilier 2 : Production de connaissances

  • Élaborer une stratégie de veille et de revue systématique des recherches et études menées sur les sujets d’intérêt liés au FCV, au changement climatique et aux domaines connexes au niveau national ;
  • Coordonner la mise en place un catalogue de recherches et de rapports existants au niveau national ; et établir des liens avec les catalogues développés par les autres pays ;
  • Extraire différents types de produits de connaissances (note de politique, blogs, infographies, etc.) sur la base des recherches et de rapports existants au niveau national pour orienter la prise de décisions ;
  • Assurer le développement et la mise en œuvre d’un agenda de recherche national sur les sujets d’intérêt liés au FCV, au changement climatique et aux domaines connexes ;
  • Contribuer au développement d’un outil de surveillance pour saisir et analyser les sentiments positifs, neutres et négatifs liés aux problèmes de FCV ;
  • Assurer l’implémentation de l’outil pour conduire les analyses des sentiments.

Pilier 3 : Renforcement du dialogue

  • Contribuer à l’organisation d’un Forum régional annuel de haut niveau pour discuter et convenir de questions critiques et de plans stratégiques pour faire face aux risques de FCV et de changement climatique dans le Golfe de Guinée et partager les leçons sur la mise en œuvre du projet. Il s'agit notamment de préparer la logistique, le matériel de communication et les documents nécessaires, lorsque le pays accueille le forum régional, en étroite coordination avec les autres pays participants et les partenaires ;
  • Organiser des ateliers thématiques plus restreints et plus fréquents pour faciliter la collaboration et le partage des connaissances sur des domaines thématiques spécifiques et des questions pertinentes au niveau local ;
  • Organiser des débats sur le Golfe de Guinée sous le format des TEDTalks ;
  • Organiser des dialogues avec les institutions locales pour favoriser le partage d'expériences entre les gouvernements locaux des zones frontalières et les institutions et organisations locales.

Pilier 4 : Transversal

  • Contribuer à la coordination des différentes activités (base de données, recherche, dialogue, etc.) au niveau régional avec les autres pays couverts par le projet ;
  • Développer et mettre en œuvre un programme d’identification, de pilotage et de soutien aux solutions numériques innovantes (par exemple sous le style de hackaton) pour faire progresser la résilience et l'inclusion socio-économique des communautés ;
  • Soutenir la personnalisation d’une application DCC (Développement Conduit par les Communautés) pour soutenir les comités communautaires, les facilitateurs et l'engagement des gouvernements locaux tout au long des cycles d'investissement annuels ;
  • Contribuer à l’élaboration du plan annuel de travail et budget du projet ;
  • Participer à des réunions régulières avec les Spécialistes en gestion des connaissances des autres pays participants ;
  • Exécuter toutes autres tâches confiées par la hiérarchie.

PROFIL DU SPECIALISTE

Formation et Qualifications 

Le Spécialiste devra disposer des qualifications et expériences suivantes :

  • Avoir au moins un diplôme universitaire (BAC +4) en sociologie, économie, gestion, communication, science de données ou toutes autres qualifications équivalentes ;
  • Justifier d’au moins deux (02) missions techniques en lien avec le suivi-évaluation, la capitalisation, la documentation et la gestion de l’information, la production et le partage de connaissances ou avoir occupé un poste en lien avec ces domaines pendant au moins trois (03) ans dans le secteur public, le secteur privé ou dans les projets de développement ;
  • Avoir des expériences avérées en matière de recherche et de collaboration avec les acteurs de la recherche ;
  • Avoir des connaissances liées à la gestion des plateformes digitales ;
  • Avoir des connaissances sur les différentes techniques liées à la gestion des connaissances ;
  • Avoir une parfaite maitrise orale et écrite du Français. Des aptitudes en Anglais seraient un atout.

DUREE, CONDITIONS D’EMPLOI ET DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE POSTE

DUREE DU CONTRAT

Le Spécialiste qui sera recruté, aura un contrat partiel (ou définitif) sur la base de la durée globale du projet. Ce contrat sera discuté à son recrutement.

CONDITIONS D’EMPLOI

Le (la) candidat(e) retenu(e) aura un statut de consultant. Le Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018 et novembre 2020.

Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018 et novembre 2020, qui précisent que les représentants du gouvernement et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’experts d’un bureau de consultants uniquement lorsque

  1. leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
  2. leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et
  3. leur engagement n’enfreint aucune loi, règlementation ou politique de l’Emprunteur.

CONFLIT D’INTERET

Les candidats doivent être exempts de tout risque de conflits d’intérêt, c’est-à-dire ne pas être propriétaire ou être partie prenante dans des entreprises susceptibles d’être intéressées par les appels d’offres et les consultations qui résulteront des contrats financés par le Projet.

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les candidat (e)s intéressé (e)s par cette offre devront soumettre un dossier de candidature en langue française comprenant :

  • une lettre de motivation signée du/de la candidat (e), adressée au Coordonnateur du Projet COSO/Secrétariat Technique à la Coordination du Projet de Cohésion Sociale (SETCO) ;
  • une photocopie d’un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
  • un Curriculum Vitae (CV) détaillé et présentant au mieux l’expérience du (de la) candidat (e) pour la fonction avec des références précises ;
  • les copies légalisées des attestations de travail, certificats de formation ou autres pour les déclarations figurant dans le CV ;
  • une copie certifiée conforme du ou des diplômes requis.

DEPOT DE DOSSIER DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature devront être soumis en version papier et par email.

Les dossiers de candidature (un original et deux copies) devront être présentés comme suit :

  • l’une en version physique sous plis fermé, à déposer au secrétariat du Projet COSO sis au quartier ‘’Les Cocotiers’’, Parcelle, Lot 665, Rue 12.253, Porte 13, Cotonou, Bénin (Rue en face de la Clinique SEZO située à côté du Restaurant LA TERANGA, deuxième maison à droite dans la rue);
  • l’autre en version numérique (à transmettre par mail) à l’adresse suivante : setco.coso@presidence.bj.

Les deux versions devront porter la mention « Confidentiel – Candidature au poste de Spécialiste en Gestion des Connaissances au profit du projet COSO » et parvenir au plus tard le 28 juin 2023 à 12 heures 00 minutes à l’adresse indiquée ci-dessus.

Les dossiers dont la remise tardive sera liée aux problèmes informatiques rencontrés par les candidats ne seront pas considérés. Les soumissionnaires sont appelés à prendre leurs dispositions pour assurer une remise de leur candidature dans les délais.

SELECTION

Le processus de sélection se fera en trois (3) étapes qui sont : 

  • la présélection des candidats sur étude de dossiers en vue de l’établissement d’une liste restreinte des candidats les plus qualifiés pour la mission ;
  • la sélection du candidat qui interviendra après un entretien avec les candidats présélectionnés sur la liste restreinte approuvée par la Banque mondiale ;
  • la négociation du contrat de travail avec le/la candidat (e) retenu (e) à l’issue de l’interview.

Le SETCO se réserve le droit de ne pas donner suite à l’avis de recrutement, sans préjudice aucun. Les femmes sont fortement encouragées à postuler.

NB : Seuls (es) les candidats (es) présélectionnés (es) seront contactés pour la phase des entretiens de sélection. Les dossiers de candidature non retenus ne seront pas retournés.

L’organisation des entrevues tiendra également compte du contexte actuel de crise sanitaire résultant de la pandémie de la COVID-19, notamment le déroulement des entrevues en salle en utilisant les mesures édictées par le gouvernement béninois encore en vigueur (mesures barrières de prévention, bonnes pratiques OMS, etc.).

Fait à Cotonou, le 13 juin 2023 
 

Dr Adamou MAMA SAMBO

Haut-Commissaire à la Sédentarisation des Éleveurs

Coordonnateur du projet COSO

Pièces jointes

Avis de recrutement_Consul Gestion Connaissances_COSO_13 02 2023

application/pdf
1 Mo
13 lect.567 téléch.