Élection au Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine : Le ministre AGBENONCI décroche une place pour le Bénin

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) est l’organe décisionnel permanent de l’Union africaine et constitue un système de sécurité collective et d’alerte rapide permettant une réaction rapide et efficace aux situations de conflit et de crise en Afrique.

Comptes rendus

Au terme de la 33ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union africaine tenue à Addis-Abeba les 9 et 10 février 2020, le Bénin a été élu au Conseil de Paix et de Sécurité de l'Institution. Une prouesse du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Monsieur Aurélien AGBENONCI qui a suivi de bout en bout les travaux au nom du Chef de l'État, le Président Patrice TALON.

Grâce à la dextérité de la délégation béninoise en Éthiopie, le Bénin siège désormais à ce Conseil pour un mandat de deux ans (2020-2022)

Avec neuf autres pays que sont : le Cameroun, la Djibouti, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Malawi, le Mozambique, le Sénégal et le Tchad, le Bénin se penchera sur les questions de prévention, la gestion et le règlement des conflits. Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) est l’organe décisionnel permanent de l’Union africaine et constitue un système de sécurité collective et d’alerte rapide, visant à permettre une réaction rapide et efficace aux situations de conflit et de crise en Afrique.

Il constitue également le pilier central de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA), qui est le cadre de la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur le continent africain.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.