|Communiqués|Protection sociale
Des individus mal intentionnés se faisant passer pour des intermédiaires du Fonds National de la Microfinance (FNM), proposent des services d’octroi du Microcrédit Alafia aux femmes. Certains parmi eux ont été déjà appréhendés et sont privés de leur liberté.

COMMUNIQUÉ SUR LA MISE EN ŒUVRE DU MICROCRÉDIT ALAFIA

Des individus mal intentionnés se faisant passer pour des intermédiaires du Fonds National de la Microfinance (FNM), proposent des services d’octroi du Microcrédit Alafia aux femmes. Certains parmi eux ont été déjà appréhendés et sont privés de leur liberté. 

La Direction Générale du FNM tient à attirer l’attention des populations que les seuls partenaires sélectionnés pour la mise en œuvre du Microcrédit Alafia demeurent les Systèmes Financiers Décentralisés que sont : ALIDE, PADME, FINADEV, PEBCO-BETHESDA, SIA N’SON, Le DEFI, MODEC, MSFP, MDB, IAMD-Microfinance, COMUBA, AFRICA-FINANCES, CESCA, CFAD.

Le montant des crédits octroyés par bénéficiaire est compris entre 30 000 et 100 000 Francs CFA au maximum. En dehors des frais de dossiers et de formation s’élevant à 400 Francs CFA et des frais d’assurance compris entre 360, 600 et 1200 Francs CFA pour les crédits respectifs de 30.000, 50.000 et 100.000 Francs CFA, plus aucun frais n’est exigé.

Cependant, pour toute information ou plainte veuillez appeler gratuitement le Numéro vert 7320.

La Direction Générale du FNM en appelle à la vigilance des populations et leur demande de dénoncer toute forme d’arnaque.

 

MICROCREDIT ALAFIA, LE CREDIT QUI VIENT A VOUS !

 

Le Directeur Général,

Louis BIAO

Lire ci-joint le communiqué du Fonds National de la Microfinance qui met en garde contre cette mauvaise pratique.

Pièce jointe

communique alafia.pdf

application/pdf
299 Ko
26 lect.688 téléch.