Destination Bénin : Dassa -Zoumè, pays Idaascha, au sommet des 41 collines de la cité des Omondjagou.

Tournée présidentielle

Dassa-Zoumè, de son appellation ancienne Igbo Idaascha, ou tout simplement Idaascha,  est une ville située au centre du Bénin, à 209 km de Cotonou, dans le département des Collines. Dassa-Zoumè est un territoire détaché de l’ancien département du Zou, lors de la réforme administrative de 1999, par la loi du 15 janvier 1999. 

La commune de Dassa-Zoumè qui s’étend sur 1711 km2 pour un peu plus de 110 000 habitants, est devenue depuis le 22 juin 2016, le chef-lieu du département des Collines dont elle abrite la Préfecture. Elle est limitée au Nord par la commune de Glazoué, au Sud par les communes de Zagnannado et de Djidja, à l’Est par les communes de Savè et de Kétou, et à l’Ouest par la commune de Savalou. Ce vaste territoire où l’on dénombre 41 collines est découpé en 10 arrondissements à savoir : Akoffodjoulè, Dassa I, Dassa II, Gbaffo, Léma, Kèrè, Kpingni, Paouingnan, Soclogbo, Tré, dirigé par Nicaise Kotshami Fagnon, reconduit à la tête de la mairie à l’issue des élections municipales et communales du 17 mai 2020.
Dassa-Zoumè est une ville qui a été fondée au 14 ème siècle après le déclin de l’empire d’Oyo. A cette époque, une vague migratoire des Omondjagou conduite par le prince Oladégbo a rejoint les premiers Yoruba qui vivaient déjà aux pieds des collines. Eparpillés dans l’immense forêt, ils n’arrivaient pas à s’identifier. Grâce à son armée, à sa politique de développement et à son sens élevé d’organisation, le prince Oladégbo a su concilier les premiers Yoruba avec les siens. Cette entente a débouché sur la fondation d’un royaume. Le royaume d’Ibo Idaascha fut donc fondé par le prince Oladégbo devenu roi sous le nom fort de Djagou Olofin (1385-1425).

Deux thèses sont utilisées pour justifier le nom Igbo Idaatcha devenu plus tard par déformation Dassa- Zoumè après la colonisation. Certains disent que le royaume des Omondjagou tire son essence du nom de la fille du souverain Olofin née à leur arrivée aux pieds des collines et qui s’appellerait Daïssa devenue reine vers 1425. D’autres, par décomposition, soutiennent que le nom « Idaasha » ou « Idaatcha » vient de Orisha qui signifierait Dieu et « Ida » qui est synonyme de Créature et « Igbo » est égal à forêt. En conclusion, « Igbo Idaatcha » désignerait la créature de Dieu dans la forêt. La seconde thèse est la plus plausible étant donné que Daïssa, dont le nom aurait été attribué au royaume en signe de reconnaissance à Dieu, a régné en 1425. Ce qui voudra dire qu’elle est née au Nigéria et non aux pieds des Collines.
Aujourd’hui, le palais du royaume d’Igbo Idaatcha est occupé par sa majesté le roi Djagou Affoman ou Djagou Egbakotan II. Il est le 26 ème monarque. 

A part les 41 collines qui offrent une vue splendide sur la cité des Omondjagou,  la commune de Dassa-Zoumè, avec son relief difficile, une pénéplaine faite de l’érosion du vieux socle de roches du précambrien qui alterne  des sommets et des dépressions,  dispose de nombreux sites touristiques. On peut y visiter entre autres, les reliques de l’Institut qui enseignait le Ifa et qui a connu un rayonnement sous le règne du roi Djagou Adjiboyé (1629-1642) où la pyrogravure des collines par les 16 principaux signes du Ifa sont encore visibles.  Il y a aussi un site religieux, la grotte mariale d’Arigbo. 
Un site dédié à l’invocation de la Vierge Marie par Mgr Louis Parisot, premier Évêque du Dahomey, depuis le 11 février 1954 et qui fait objet de pèlerinage chaque année pour des milliers de chrétiens catholiques venus du monde entier. 

La ville de Dassa-Zoumè, depuis 2016, est l’objet d’ attention du gouvernement qui s’est attelé à régler la question de la fourniture en eau potable d’une région au sol particulièrement difficile. 
La zone sanitaire Dassa-Zoumè a bénéficié également d’une ambulance dernière génération acquise par le gouvernement pour faciliter les évacuations sanitaires.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.