Financement du secteur agricole : L’accès aux crédits des promoteurs agricoles désormais une réalité

Comptes rendus

Le Ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, Monsieur Gaston Cossi DOSSSOUHOUI, accompagné de son collègue de l'Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI, a procédé le mercredi 18 novembre 2020 à la salle Madiba 2 du Golden Tulip Hôtel, au lancement de la campagne d'information, d'éducation et de communication sur les mesures gouvernementales prises en Conseil des Ministres du 29 juillet 2020 en faveur du secteur agricole.

Pour rappel, le 29 juillet 2020, le Gouvernement avait décidé d'apporter au Fonds National de Développement Agricole (FNDA) d'importantes ressources d'un montant de 100 milliards de FCFA, complètement orienté sur le guichet 3, c'est-à-dire, le guichet spécialement destiné aux crédits. À quoi sont destinés concrètement ces 100 milliards de FCFA ?

Selon la communication faite par le Directeur Général du FNDA, Monsieur Léonard Valère HOUSSOU sur l’opérationnalisation des mesures gouvernementales en soutien aux exploitants agricoles en séance du Conseil des Ministres du 29 juillet 2020, une première partie de ces fonds est destinée à renforcer les capacités financières des banques ou SFD, partenaires du FNDA qui s'engagent pour financer convenablement le secteur agricole. Une deuxième partie permettra au FNDA de garantir à hauteur de 50% les besoins de financement exprimés par les exploitants agricoles auprès de ces banques ou SFD. Et enfin, une troisième et dernière partie pour soutenir le taux d'intérêt des exploitants agricoles qui vont présenter des projets d'investissement ou des projets d'équipements de sorte que in fine, ces exploitants agricoles reçoivent le crédit au taux de 2%.

Les bénéficiaires éligibles de ces fonds sont les PME et les PMI agricoles, les coopératives de producteurs ou de transformateurs immatriculés auprès du MAEP, les petits exploitants agricoles disposant d'un IFU. Les activités de ceux-ci doivent être liées aux filières prioritaires promues par les Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA). Elles peuvent porter sur l'acquisition d'équipements et moyens de production, de transformation, de stockage, de conservation et de transport ou distribution, l'acquisition d'intrants agricoles spécifiques, le renforcement de fonds de roulement, …etc. Pour la réussite de ces mesures, le FNDA travaille avec une dizaine de banques et une quinzaine de SFD installés sur l'ensemble du territoire national.

Pour l'ensemble des associations faîtières, ces mesures sont une première dans la sous-région. Elles ont félicité et remercié le Gouvernement pour ces mesures à leur endroit car, selon elles, sans aucun financement, on ne peut jamais amorcer le développement agricole dans notre pays.

Dans son discours de lancement, le Ministre Gaston Cossi DOSSSOUHOUI a invité tous les acteurs du secteur agricole qui ont des projets, qu'ils disposent des possibilités de financement, soutenues par l'État. Il faudra saisir cette opportunité pour aller au financement de l'agriculture. Chaque acteur a eu à faire des efforts et des sacrifices pour engager son exploitation. Mais ces exploitations peuvent être valorisées en allant vers ces crédits à taux bonifié.

Pour plus d’informations sur l'accès aux services financiers, consulter le site www.fnda.bj ou appeler le numéro suivant : +229 91 53 11 11

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.