Energie solaire au Bénin : Les travaux de construction de la première Centrale Solaire Photovoltaïque lancés

Comptes rendus

La journée du jeudi 19 novembre 2020 fut une journée riche en activités pour le Ministre de l'Énergie, Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU. Cette journée a débuté par un atelier de lancement et d'opérationnalisation du Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale dans le secteur de l'énergie au Bénin dont la cérémonie d'ouverture, présidée par le ministre de l’énergie, s’est déroulée à Bénin Royal Hôtel de Cotonou.

Le Bénin a signé des accords internationaux pour assurer plus d'égalité entre les sexes dans les actions de développement et a adopté une politique nationale de promotion du genre dont le plan d'action est déjà expiré. En 2018, un groupe de femmes et d'hommes ont mûri l'idée de la mise en place d'un cadre de concertation sur les questions du genre et Inclusion sociale en lien avec le secteur de l'énergie. Ce projet a atteint une vitesse de croisière grâce au Ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU. Un arrêté a été pris le 26 décembre 2018 instituant le Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale dans le secteur de l'énergie. Le 21 mai 2019 a eu lieu l'installation de la Cellule Genre Développement au Ministère de l'Énergie.

Pour Dona Jean-Claude HOUSSOU, ces actions institutionnelles et opérationnelles témoignent de ce que son ministère est convaincu de la valeur ajoutée de la prise en compte du genre et de l'inclusion sociale dans le secteur et est déterminé à aller très loin afin que personne ne soit laissé de côté dans l'accès à l'énergie au Bénin. « Le Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale dans le secteur de l'énergie mènera en synergie avec tous les autres acteurs/trices des actions concrètes pour mettre en lumière la prise en compte des préoccupations du genre et de l'inclusion sociale dans le secteur de l'énergie au Bénin » a déclaré le ministre. Il a ensuite souhaité que le cadre de concertation contribue efficacement à l'amélioration de l'accès à l'énergie pour tous et pour toutes, y compris les couches défavorisées dans une perceptive de réduction de l'inégalité de genre, …etc.

Après avoir lancé et rendu opérationnel le Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale dans le secteur de l'énergie, le Ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU s'est rendu dans le département du Plateau, plus précisément à Illoulofin, dans la commune de Pobè, pour le lancement de la construction d’une Centrale Solaire Photovoltaïque au Bénin d'une capacité de 25 Mégawatts. Ce projet qui est un volet du projet DEFISSOL est financé par l'Union Européenne, l'Agence Française de Développement (AFD) et la SBEE. La cérémonie de lancement, présidée par le Ministre de l'Énergie, s'est déroulée en présence du Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Louis VLAVONOU, et les partenaires techniques et financiers.

Selon le Coordonnateur du projet, Monsieur Ninon AHOUDJINOU, la Centrale Solaire Photovoltaïque de 25 Mégawatts qui sera érigée à Illoulofin sera construite sur un domaine de 96 ha appartenant à la SBEE. Elle se composée d'un champ solaire constitué de panneaux Photovoltaïques de technologie silicium cristallin. Ils seront cadrés et montés sur des structures fixes avec 6 postes de transformation et un réseau souterrain global. L'architecture électrique de la Centrale sera à base d'onduleurs de type « String » et la Centrale sera raccordée au Post source CEB d'Onigbolo par une ligne moyenne tension de 20 KV d'une longueur de 2,5 Km. Il y aura aussi à la source station d'Onigbolo, un Transformateur élévateur de 20 KV/161 KV d'une puissance de 50 MVA.

D’un coût global de 12,7 milliards de FCFA, les travaux de construction de cette Centrale Solaire Photovoltaïque seront exécutés par le Consortium EIFFAGE RMT pour une durée contractuelle de 15 mois. Le Consortium EIFFAGE RMT sélectionné après un appel d'offres international, aura à charge la conception détaillée, la construction, l'exploitation et la maintenance de la Centrale durant les trois premières années de fonctionnement. Au plan environnemental et social, les personnes affectées par le projet seront indemnisées. Il est prévu des mesures de restauration des moyens de subsistance et la construction d'infrastructures communautaires.

Le Ministre de l'Énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, a fait savoir aux populations que cette centrale, dès qu’elle sera construite, aura un coût de production de 34 FCFA/ KWh. Ce coût se révèle être le plus bas de toutes les sources de production existantes sur le territoire d’où sa grande importance dans notre mix énergétique. Il a invité l'entreprise EIFFAGE RMT à tout faire pour respecter le délai contractuel afin que le Bénin puisse bénéficier des premiers KWh sortis de la centrale solaire en 2021.

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.