Destination Bénin : Kouandé , le trésor caché des bagana aux pieds de l' Atacora

Tournée présidentielle

La commune de Kouandé, encore appelée la Cité des Bagana, où les chevaux sont artistiquement accoutrés et dressés pour la parade lors des fêtes identitaires, est située à 542 km de Cotonou, plus précisément au Nord-Ouest du Bénin. Elle est solidement incrustée dans le massif montagneux de la chaîne de l’Atacora, spécificité géographique qui donne son nom au département. La commune de Kouandé qui fait partie de la zone sèche continentale, s’étend sur une superficie de 4500 km2. Elle est limitée au Nord par la commune de Kérou, au Nord-Ouest par celle de Tanguiéta, au Sud-Ouest par la commune de Natitingou, au Sud par les communes de Copargo, Djougou et Boukoumbé, à l’Est par celle de Pehunco, et à l’Ouest par celle de Toucountouna.  

Dans cette région fière de sa végétation de type arboré de forte emprise agricole, dense le long des cours d’eau, des forêts classées de Mékrou et de Kouandé, les Bariba constituent le groupe socioculturel majoritaire, soit 43,6% de la population, suivis des Bètamaribè 24%, des Peulh 17,9%, les Yom et les Lokpa 7,2%, et le reste des groupes socioculturels font 7,7%. La religion dominante est l’Islam 50,43%. Viennent ensuite le christianisme 23,05%, les religions endogènes 10,06% et des athées dont la moyenne est estimée à 12,51%.

De l’histoire de ce massif montagneux de la chaîne de l’Atacora, repère fondamental des Bariba installés dans la région depuis le XVIII ème siècle, on peut noter que le Royaume de Kouandé a été fondé par Worou Wari, le fils d’un prince Bariba chassé de Nikki. Une lignée qui explique l’attachement à la célébration de la fête de la  Gaani dont l’origine est à Nikki, et qui est aussi célébrée avec faste chez les Bagana.
La commune de Kouandé, subdivisée en 6 arrondissements ( Birni, Chabi-Couma, Fô-Tancé, Guilarmo, Oroukayo et Kouandé), répartis en 51 villages et quartiers de villes,  est aujourd’hui dirigée par le maire, Sanni Didier Kouandé-Sounon. 
Dans le domaine du tourisme, la commune de Kouandé dispose d’un potentiel avéré mais qui, malheureusement n’est pas exploité. On peut y visiter le Palais Royal de Birni, le Palais Kpandé Sounon, le Palais Royal de Kouandé, les sites mémoriaux de Bouro, Ko-Mbiri, Worouko Taamou, Nabatchi et Koussanon. La randonnée qui mène vers Worouko Taamou, par exemple, est très adorable et les visiteurs peuvent admirer les champs de bataille, les tombeaux et même les restes d’un rempart. Les lieux sacrés de Tikou,  de Bermès Sanni, Gnaari, Doko et enfin la chute d’eau de Maka et la vue panoramique sur Kouandé sont autant d'attractions.

La Commune de Kouandé, dont les terres fortement arrosées par une pluviométrie qui oscille entre 900 et 1100 mm de mai à septembre avec un pic en août, s’est spécialisée dans l’agriculture et l’élevage. On y cultive abondamment les céréales, les racines et tubercules. Et les principales cultures pratiquées par ordre d’importance sont : le maïs, le manioc, l’igname, le coton, le sorgho et l’arachide. Sans oublier d’autres  cultures de rente comme le karité et le cajou. La disponibilité de points d’eau constitue un atout pour les nombreux pâturages qui essaiment le territoire de la commune. D’autres activités occupent les populations comme la pêche (peu développée), la chasse, l’exploitation du bois, le commerce et la petite industrie. 

Depuis 2016, la commune de Kouandé a bénéficié d’un nombre important de projets de la part du Gouvernement du Président Patrice TALON comme le stade omnisports dont la livraison est pour bientôt. Ce qui fait entrer Kouandé dans la short list des 22 communes du lot 1 de ce programme qui vont bénéficier d’un stade moderne avec les commodités ci-après : une aire de football en gazon synthétique ; de deux (02) tribunes de 1500 places ; d’une piste d’athlétisme de 08 couloirs ;  d’un terrain de handball; d’une aire de jeu pour basket-ball ;  d’un château d’eau avec forage d’une capacité de 27 mètres cube et sur une hauteur de 9m ;  l’éclairage du stade et l’aménagement parking et espaces vert.

L’hôpital de Zone de Kouandé dont le gouvernement poursuit l’achèvement a été récemment renforcé en équipements médicaux et offre aujourd’hui des soins de meilleure qualité, en comparaison  aux premières années qui ont suivi sa mise en service.

La commune de Kouandé pour ce qui relève de l’électrification, fait partie intégrante d’un vaste projet d’électrification rurale de 07 communes de l’Atacora et piloté par ABERME.

 

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.