Destination Bénin : Natitingou , la cité de Nanto, commune aux cascades envoûtantes.

Tournée présidentielle

Nati, ainsi qu'on l'appelle communément est, sans ambages, l'une de ces merveilles qui font du Bénin une destination touristique de rêve. 
Cette commune de 3 045 km² située au Nord-Ouest du Bénin est célèbre par ses attraits touristiques divers et variés et son relief impressionnant.

Nati, c'est aussi cette impressionnante chaîne de montagnes dont l'Atacora est le point culminant. Entre autres sites touristiques très attractifs, on y trouve les chutes de Kota avec leurs nombreuses cascades, les Tata somba de Perma, Kouandata, Kouaba et Péporiyakou, la stèle de Kaba, le site aurifère de Perma et enfin le musée de Natitingou. 
Encore appelée la cité de Nanto, Natitingou ou  « Nanto toungou » tire son nom de l'histoire de son fondateur qui serait un  « écraseur » de céréales. Quoique plusieurs autres explications existent pour justifier ce nom, toutes ont un point de convergence qui n'enlève rien à l'authenticité et au charme de Nati. 

Natitingou est la commune de provenance de plusieurs icônes de l'histoire du Bénin. Le Général Mathieu KEREKOU et le Commandant Maurice KOUANDETE, deux anciens Présidents de la République font partie des ces figures emblématiques et leurs mausolées respectifs peuvent aussi être visités à Natitingou.

Siège du palais du gouverneur pour la province de l'Atacora lors de la colonisation française, la ville de Natitingou abrite la préfecture du département de l'Atacora depuis 1961, au lendemain de l’accession du Bénin à l'indépendance. Elle compte aujourd'hui neuf arrondissements dont trois urbains, Natitingou 1, Natitingou 2 et Natitingou 3 et 6 autres arrondissements ruraux, ceux de Perma, Kouandata, Tchoumi-Tchoumi, Kotopounga, Péporiyakou et Kouaba.

La commune de Natitingou compte 65 villages et quartiers de ville peuplés par diverses ethnies. Les bètammaribè qui en sont les premiers occupants, entretiennent des valeurs de fraternité et de solidarité avec les Waaba, les dendi, les Peulh ou encore d'autres ethnies du centre ou du sud Bénin. Taté Ouindéyama en est le Maire, pour le compte de la quatrième mandature de l'ère de la décentralisation. 
A natitingou , on y distingue des zones de montagnes, des zones de plateaux et des pénéplaines qui permettent aux habitants de pratiquer différentes activités économiques telles que l'agriculture, la chasse, le commerce, l'artisanat, le transport, l'élevage, l'industrie et le tourisme. Entre autres produits vivriers, les habitants de Nati cultivent le sorgho, l'igname et le maïs même si la culture du coton compte pour une grande part dans leur production agricole.

Plusieurs réalisations ont été prévues au PAG pour valoriser le potentiel économique et touristique de la commune de Natitingou. En plus de l'immense investissement qui a été consenti par le gouvernement du Président Patrice TALON pour sublimer le Parc de la Pendjari grâce au savoir-faire de African Park Network, la commune de Natitingou compte aussi parmi les bénéficiaires des 35 marchés modernes actuellement en cours de construction dans des villes du Bénin . À cela s'ajoute le bitumage d'un linéaire de 14km sur les 36km prévus dans le cadre du projet d'asphaltage des rues.

Les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Natitingou- Boukombé - Korontière font partie aussi du bilan du Programme  « Le Bénin Révélé» dans la commune de Natitingou qui est par ailleurs au cœur de la prodigieuse avancée que le Bénin de l'ère du Nouveau Départ a connu depuis Avril 2016. Dans le domaine de l'énergie en effet, la commune de Natitingou a bénéficié de la réhabilitation de sa centrale thermique de 30MW au même titre que les communes de Porto-Novo et Parakou. Dans ce même registre figure la poursuite des actions préparatoires au projet d’interconnexion de 161 kV Natitingou-Porga-Dapaong.

Natitingou, la commune qui accueille le Président Patrice TALON pour la quatrième journée de la tournée de reddition de compte qu'il a entamée le 12 Novembre dernier, a aussi un patrimoine culturel séduisant. Les langues dominantes qu'on y sont le waama, le ditammari, le dendi. La tradition continue d’avoir une place de choix dans le style de vie des habitants de Natitingou avec des pratiques telles que la circoncision et la flagellation. À chaque évènement culturel, on peut associer différentes danses selon les ethnies.

Au nombre des nombreux rythmes et danses qui existent en la matière, on peut citer le koutchati, tipenti, tibenti, dikountri, ditenidi, difonni, dinobani, tissoti, dikoukoni chez les BÈTAMMARIBÈ et du kubaasida, du Kudaoma, du sukurusu, du yoobu , du yoocansideerama, du kunyna ou pétampé chez les Waama.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.