Infrastructures sportives à la base : Le niveau des travaux dans le Plateau séduit le ministre Oswald HOMEKY

Depuis quelques jours, le Ministre des sports Oswald HOMEKY effectue une tournée d’inspection sur les chantiers de construction des stades omnisports dans les communes du Bénin. Un périple qui l'a conduit ce mercredi 4 novembre 2020 dans le département du Plateau plus précisément dans les communes de Kétou et de Pobè. Ce déplacement du ministre traduit ainsi la volonté du Président Patrice TALON et son gouvernement, de doter toutes les communes du Bénin d’infrastructures adéquates pour la promotion du sport à la base.

Comptes rendus

Comme à Grand-Popo, Comè et Ouidah, le ministre Oswald HOMEKY a constaté que les travaux sur le chantier de Kétou sont globalement très avancés. Il s'est dit très heureux de voir le chantier à ce niveau d'avancement. Néanmoins, il a fait quelques observations sur certains travaux en cours. « Le chantier ici à Kétou est très avancé et on en est heureux. Cela étant, nous allons quand même maintenir la pression sur les entreprises parce qu’il y a encore des finitions et il faut les faire avec le même sérieux, la même célérité pour pouvoir tenir dans le délai », a déclaré le ministre.

Après l'étape de Kétou, Oswald HOMEKY s'est rendu dans la commune de Pobè où se déroulent également des travaux de construction du nouveau stade municipal. Accompagné pour la circonstance du Maire Simon Adébayo DINAN et du Directeur départemental des sports du Plateau, Djamal ISSA, le ministre a fait le tour du chantier et a déploré le retard qu'accusent les travaux malgré que tous les matériels soient disponibles. « Ici à Pobè, on a un retard. C'est vrai qu'il y a une situation assez particulière. Nous avons changé de site après avoir commencé sur un premier qui nous avait été attribué par la commune mais le relief était très accidenté. Donc ce nouveau site a été récupéré par la suite. Les chantiers n'ont pas effectivement démarré au même moment par rapport au planning actualisé que nous avons fait lorsque le nouveau site a été retenu », a souligné le patron des Sports béninois.

Le Ministre des sports a saisi également cette occasion pour sensibiliser les ouvriers à plus de patriotisme en leur demandant à y mettre du cœur : « Il ne suffit pas d’être recruté et de travailler sur un chantier. Il faut mettre du cœur dans ce qu’on fait et surtout avoir conscience que c’est un projet gouvernemental, un projet national, un projet pour le bien-être de tous les Béninois », a-t-il conseillé.

Match Bénin-Lesotho : Le ministre Oswald HOMEKY parle de l’accès des supporters au stade

Suite à une question des hommes des médias qui couvraient cette tournée, le ministre Oswald HOMEKY s'est prononcé sur le match contre le Lesotho à domicile (le 14 novembre 2020). "Il est évident que nous devons, en même temps que nous souhaitons que les Béninois participent au match, avoir conscience de la situation sanitaire. L'Etat a le devoir de protéger les citoyens en même temps que nous devons prendre des dispositions pour que nos joueurs évoluent dans de bonnes conditions, et que les supporters puissent les accompagner. Ce que je peux dire à cette étape, c'est que nous travaillons avec notre collègue de la santé pour trouver la façon dont nous pouvons organiser l'accès au stade pour un petit nombre de public, tout en respectant la distanciation, surtout en imposant le port du masque. Mais, c'est une question sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs jours. Je pourrai vous en dire plus dans quelques jours. Le match est encore dans 10 jours. Je pourrai vous en dire plus. Mais retenez que nous faisons mieux pour que cette équipe évolue dans de meilleures conditions.

Le huit clos est la formule la plus sûre pour éviter toute histoire. Mais il y a également des formules qui permettent d'avoir un accès restreint pour quelques personnes, pourvu que dans un espace aussi grand que le stade Charles de Gaulle, nous puissions respecter la distanciation, et que ce match ne soit pas l'occasion pour les gens de se contaminer si des cas positifs existent éventuellement parmi ceux qui auront accès au stade. Donc, laissez-nous travailler sur cette question. On fera forcément le meilleur choix pour notre pays, pour les joueurs, pour le public."

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.