Réforme des finances publiques : de nouvelles modalités pour la jouissance de la pension à bonne date

Les retraités du FNRB pourront maintenant jouir de leur pension à bonne date sans qu’aucune pièce produite par l’administration ne leur soit exigée.

Communications

Les conditions de jouissance des pensions de retraite préoccupent au plus haut niveau le Gouvernement du Président Patrice TALON. Après les nombreuses mesures prises pour le paiement effectif de la pension sur la base des indices revalorisés ainsi que l’amélioration de la communication de l’administration avec les usagers du service des pensions, le Gouvernement prend une autre mesure salutaire en faveur des pensionnés du Fonds National des Retraites du Bénin. Il s’agit des nouvelles modalités de remise de carnet et de paiement à bonne date des pensions. C’est en Conseil des Ministres du 16 septembre 2020 que cette importante décision a été prise avec effet pour compter du 02 novembre 2020. Ainsi, à partir de cette date, les retraités du FNRB pourront jouir de la pension à bonne date sans qu’aucune pièce produite par l’administration ne leur soit exigée. Avec cette réforme les nombreuses tracasseries que subissaient jadis les retraités pour l’obtention de leur première pension de retraite sont désormais conjugués aux calendes grecques.

Cette réforme met en lumière le numérique au service de la performance dans l’administration prônée par le Gouvernement. Un tour sur la chaîne des pensions du ministère de l’Economie et des Finances nous permet de voir un traitement des dossiers à l’écran avec moins de papiers contrairement aux années précédentes où le dossier de pension est constitué d’une pile de documents rébarbatifs. Toutes les structures de la chaîne depuis le ministère en charge de la fonction publique sont désormais outillées pour pérenniser cette réforme du Gouvernement qui soulage définitivement les retraités.

Au ministère des finances, la réforme a permis de délivrer plus de quatre cents (400) carnets de pensions en trois (3) jours de travaux. En conséquence, les pensions des agents admis à la retraite ce 1er octobre 2020 sont déjà liquidées automatiquement, leurs carnets disponibles et mis en paiement. Pour les futurs retraités du 1er janvier 2021, la majorité des dossiers est liquidée et les livrets disponibles. Ainsi, avec la réforme de la liquidation automatique des pensions on peut dire désormais que ceux sont les pensions qui attendent les retraités et non les retraités qui attendent la pension

Les ayants cause des retraités ne sont pas du reste de ces mesures du Gouvernement. Depuis le 1er janvier 2019, ils ne sont plus tenus de produire le procès-verbal du tribunal qui autrefois constituait un casse-tête pour la constitution des dossiers. Par ailleurs le gain de temps obtenu de la liquidation automatique permet de consacrer plus de ressources à la liquidation de leurs dossiers.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.