Santé : La CAME dissoute au profit de la SoBAPS SA

Comptes rendus

La Centrale d'achat des médicaments essentiels (CAME)  n’existe plus. Elle s'efface au profit d’une nouvelle structure dénommée la Société béninoise pour l’approvisionnement en produits de santé (SoBAPS SA). La décision qui consacre ce changement a été prise au cours de l’Assemblée générale extraordinaire de la structure  tenue le jeudi 3 septembre 2020 au Chant d’oiseau à Cotonou.

Le vent des réformes qui souffle sur le secteur santé n’a pas épargné la chaîne d’approvisionnement et de distribution des médicaments. La CAME au regard de sa structuration d’antan n’arrivait plus à s’adapter à la mouvance des réformes. Il était devenu plus qu’urgent de changer de cap en mettant fin à l’existence juridique de cette entité à statut d’Organisation non gouvernementale. La nouvelle structure dénommée SoBAPS SA reprend les attributions de la CAME avec une extension à la gestion des médicaments à usage vétérinaire et des réactifs de laboratoire. 

Au cours de son intervention, le Ministre de la Santé Benjamin HOUNKPATIN a rappelé le processus ayant conduit au processus de dissolution consacré ce jeudi matin. En effet, en prélude à l’assemblée générale extraordinaire, tenue à Cotonou le 28 juin 2018, le Gouvernement a pris le décret No 253 du 20 juin 2020 portant retrait de l’agrément d’exploitation accordé à la CAME. Un agrément provisoire a été ensuite accordé à la Centrale et un administrateur provisoire nommé pour conduire la phase transitoire qui a pris fin ce jour par la naissance de cette nouvelle entité. 

La SoBAPS SA est une société dans laquelle l’Etat béninois est l’actionnaire unique. Elle sera dirigée par une Direction Générale et un Conseil d’Administration de sept (7) membres.

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.