Revue des projets du Gouvernement pour la valorisation touristique du patrimoine culturel et historique de la commune de Ouidah

Les investissements massifs de l’actuel Gouvernement dans la ville de Ouidah à travers différents projets notamment, dans les secteurs du tourisme et de la culture ne peuvent connaître un réel ancrage territorial sans l'accompagnement des collectivités locales.

Comptes rendus

C’est ce qui a motivé la séance de travail tenue le jeudi 27 août 2020 entre le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts et une délégation du Conseil communal de la ville de Ouidah. Les échanges étaient axés autour de la revue des projets phares gouvernementaux (projets du PAG) prévus dans la Commune de Ouidah, la revue des infrastructures touristiques et culturelles et un tour d’horizon des événements majeurs organisés dans la ville. 

Face aux investissements et la place de choix que Ouidah occupe dans le PAG du fait de son patrimoine historique, le ministre Jean-Michel Abimbola a déclaré qu'il est essentiel que la mairie soit parfaitement impliquée dans la mise en oeuvre des projets afin de les porter avec le Gouvernement et opérer un suivi rigoureux de ces importantes réalisations. En guise de rappel, on peut citer au nombre des projets phares : la rénovation du Fort portugais, le MIME, la phase I du projet du complexe touristique de la Marina, la place Zomachi, l’arène vodun, la route touristique de Zoungbodji, le Club Med d’Avlékété, la Place aux enchères, la Route des couvents qui entre dans un circuit de découverte de 10 couvents, la création d'un village touristique autour de la Marina. Il faut également ajouter à ces projets touristiques, le projet d’assainissement du Grand Nokoué qui impacte également la ville de Ouidah.

Le maire de Ouidah, Monsieur Christian HOUETCHENOU a fait part de l'initiative de son conseil communal qui a mis en place un bureau provisoire pour le suivi des investissements de l’Etat dans la ville. Ledit bureau a pour mission de faire, de façon périodique, le point du niveau d’avancement du projet et des difficultés rencontrées au conseil communal. Il a profité de l'occasion de cette séance de travail, pour évoquer quelques préoccupations liées à la sécurité, l’aménagement de la ville et à sa préparation pour rester en phase avec la dynamique du Gouvernement. En réponse à cette préoccupation, l’autorité n’a pas manqué de partager quelques pistes avec les membres de la délégation en les invitant à activer la diplomatie décentralisée et à aller à la conquête des partenaires afin qu’en plus des projets du Gouvernement, l’action communale puisse contribuer à développer Ouidah. 

Ouidah, en plus de son potentiel touristique, dispose d'une offre culturelle et événementielle dont quatre centres de spectacle seront les espaces d'exhibition. Intervenant à ce sujet, le Ministre ABIMBOLA a insisté sur le fait que ces centres tout en demeurant patrimoines de l’Etat, soient gérés par des structures privées sous le contrôle de la mairie, au regard des expériences infructueuses connues par le passé. Les directions techniques et les cadres de l’administration communale ont été instruites à l’effet de mener des réflexions sur l’approche convenable. 

Au nombre des événements majeurs, Ouidah accueille la fête identitaire Glexwéxwé, la fête nationale du Vodun et d’autres initiatives culturels des structures privées. L’initiative d’animation des territoires qui accueillent des circuits de diffusion de spectacle dans les Commune va s’y ajouter très bientôt. Pour la gestion de ses événements, l’agence ANECSMO a été instruite d’aider la Commune Ouidah à mieux s’organiser afin qu’ils contribuent véritablement à l’économie locale de la nouvelle cité touristique en construction. 
 

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.