Mise en œuvre des ODD au Bénin : Le Ministre d’Etat Abdoulaye BIO TCHANE expose les progrès significatifs enregistrés

A la suite de la participation du Bénin par visioconférence au Forum Politique de Haut Niveau des Nations-Unies sur les OOD en début de semaine, le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a échangé le jeudi 16 juillet 2020 avec la presse autour des enjeux de cette rencontre. Occasion pour Abdoulaye BIO TCHANE de dresser un bilan satisfaisant de la mise en œuvre des ODD au Bénin et de leur implication dans les performances économiques et sociales.

Comptes rendus

« Depuis trois ans, le Président Patrice TALON a souhaité que le Bénin participe à cette grande rencontre mondiale afin de soumettre notre pays à une évaluation par les paires et ainsi témoigner de la transparence avec laquelle notre pays conduit la mise en œuvre des ODD », a introduit Abdoulaye BIO TCHANE.  Il a ensuite rappelé quelques projets réalisés par le Bénin dans l’atteinte de l’Agenda 2030 : l’ARCH, le Programme des cantines scolaires, le programme asphaltage, la marche vers l’autonomie énergétique…

Ces progrès significatifs réalisés par le Bénin, font que le pays est cité parmi les bons élèves dans la mise en œuvre des ODD et justifient les bonnes performances réalisées par le Bénin ces derniers mois au plan régional et international. L’un des plus récents est sa présence dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire selon le classement de la Banque Mondiale. Les retombées directes pour nous de ce classement est le renforcement de notre crédit auprès des potentiels investisseurs et bailleurs. Plus de confiance et moins de méfiance des partenaires et par conséquence une réduction du risque pays et donc plus de financements et plus d’investissements qui avec la rigueur actuelle vont inscrire notre pays dans un cercle vertueux de développement.

Au détour de cette discussion, le Ministre d’Etat a informé d’une nouvelle performance du Bénin à l’extérieur.   « Vous savez, pas plus tard qu’hier, (mercredi 15 juillet 2020), nous avons reçu une autre bonne nouvelle, cette fois de l’UEMOA. Cette nouvelle dit que le Bénin dans l’UEMOA est le deuxième pays où la pauvreté est la moins élevée après le Sénégal. Au Bénin, le taux de pauvreté est en dessous de 40% alors que la plupart des pays de l’UEMOA ont un niveau de pauvreté supérieur à ce taux » s’est réjoui Abdoulaye BIO TCHANE.

Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration liminaire du ministre d’état au cours du point de presse :

Bonjour chers amis de la presse,

Je vous remercie pour votre présence à ce point de presse. Nous vous avons convié ce matin pour échanger avec vous, sur la participation du Bénin à l’édition 2020 du Forum Politique de Haut Niveau sur les ODD.  Et à travers vos canaux, nous voulons également informer nos compatriotes sur les efforts fournis par notre pays dans la mise en œuvre de l’agenda des Objectifs du Développement Durable.

Depuis trois ans, le Président Patrice TALON a souhaité que le Bénin participe à cette grande rencontre mondiale afin d’assurer la transparence dans la mise en œuvre des ODD dans notre pays, et dans un esprit de partage des bonnes pratiques avec les autres pays. Vous le savez, nos programmes et plans nationaux ont pris en compte nos engagements internationaux, en particulier ceux relatifs aux ODDs.

Je pus dire que notre pays a énormément tiré profit de sa participation aux différentes éditions du Forum Politique de Haut Niveau. Nous y étions en 2017 puis en 2018.  Nous sommes aujourd’hui cités comme de bons élèves en matière d’ODD aussi bien par les Nations Unis que par les pays membres. C’est à ce titre que le Bénin a été désigné par le FMI parmi les cinq pays dont le coût de mise en œuvre des ODD a été estimé. Nous savons aujourd’hui que pour assurer une bonne mise en œuvre des ODDs au Bénin, il nous faut au total 74 milliards de dollars de francs soit en moyenne 43% du PIB par an.

La crédibilité et la pertinence de l’action publique au Bénin ont été donc régulièrement évaluées et ceci sans ménagement dans ce cercle de décideurs de haut niveau. Nous sommes aujourd’hui cités comme un bon élève en matière de politiques publiques en faveur des ODD. Les retombées sur l’accompagnement des partenaires et autres bailleurs de fonds à la mise en œuvre de notre programme de développement sont manifestes. Ce constat, vous le faites à chaque fois que le Bénin a recours aux Partenaires et aux bailleurs dans le cadre de la mobilisation des ressources au profit de ses initiatives de développement. C’était le cas avec le programme d’assainissement pluvial de Cotonou, cela a été le cas avec le programme des cantines scolaires, c’est le cas à chaque fois que le Bénin sollicite le marché financier et c’était encore le cas récemment avec le financement de notre programme sur la formation technique et professionnelle où à chaque fois les résultats réalisés sont au-delà des attentes. Voilà si vous voulez quelques preuves sur le crédit dont bénéficie le Bénin sur le plan mondial.

Cette année, le format de la rencontre a été modifié pour les raisons liées à la pandémie du Coronavirus.  Le Bénin comme les autres pays a apporté sa contribution par visioconférence. Notre intervention qui a eu lieu dans la soirée du lundi 13 juillet, a permis de partager avec la communauté internationale sept (07) messages clés. Ces messages sont relatifs aux progrès, aux bonnes pratiques, aux expériences réalisées dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda 2030 et de ses ODD.

Chers amis de la presse, voilà ce que je peux dire en introduction. Je reste disponible pour répondre à vos questions et préoccupations.

Merci.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.