Atelier de formation des systèmes financiers décentralisés pour la relance des microcrédits via les monnaies mobiles

La Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Madame Véronique TOGNIFODE MEWANOU, a procédé, dans la matinée du mardi 23 juin 2020 à la salle de conférence des tours administratives de Cotonou, au lancement d'un atelier de formation des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), partenaires du Fonds National de la Microfinance en prélude au démarrage de la phase pilote du projet de relance des microcrédits par le canal digital.

Comptes rendus

Dans son discours, Madame Véronique TOGNIFODE MEWANOU a rappelé aux participants le message à la Nation du Président de la République, Patrice TALON, le 31 juillet 2019, décidant d'octroyer 10 milliards de FCFA chaque année aux microcrédits pour les personnes les plus démunies. Et ayant pris conscience des insuffisances et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des anciens programmes, le gouvernement a encouragé le Fonds National de Microfinance dans le choix de la digitalisation de ses interventions. Mais l'initiative précédente, ayant connu quelques difficultés dans sa phase de généralisation, a été suspendue depuis octobre 2019.

Pour la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, le gouvernement étant toujours préoccupé par la satisfaction des besoins de financement des couches démunies, a autorisé la mise en œuvre d'un mécanisme transitoire de relance de l'octroi de microcrédits. << Ce mécanisme consiste à laisser la main aux Systèmes Financiers Décentralisés pour conduire le cycle de crédit comme ils le font de façon classique puis à procéder aux décaissements et au remboursement via une plateforme web intégrée aux systèmes des Opérateurs de téléphonie mobile, MTN et MOOV>>, a-t-elle dit avant de faire savoir qu'un tel mécanisme ne peut être mis en œuvre efficacement sans une formation adéquate des acteurs pour son appropriation. Il faut noter que cette formation s'adresse aux responsables des Systèmes Financiers Décentralisés sélectionnés à l'issue d'un processus rigoureux, après appel à candidature et sur la base de critères précis.

Après avoir exhorté les participants à suivre attentivement les différents modules qui seront développés au cours de la formation, Madame Véronique TOGNIFODE MEWANOU a remercié les braves populations et surtout les potentiels bénéficiaires qui ont compris que cette période d'attente vise à leur rendre le produit accessible et à de meilleures conditions. L'atelier va durer trois jours.

Voir l'album photos

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.