CORONAVIRUS - Le Gouvernement fait le point avec les leaders religieux après la réouverture des lieux de culte

La rencontre conduite par le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, a permis aux uns et aux autres d’apprécier les dispositions prises par chacune des confessions religieuses en vue d’un respect strict par les fidèles et adeptes des mesures barrières prescrites par le Gouvernement.

Comptes rendus

A la suite de la décision du Gouvernement de procéder à l’ouverture des lieux de culte, quel est le point qu’il est permis de faire pour ce qui est de l’observance des mesures barrières ? C’est l’objectif principal de la rencontre d’échanges qui a eu lieu le jeudi 18 juin 2020 au Ministère de la santé entre quatre membres du Gouvernement à savoir le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Irénée KOUPAKI, le Ministre de la santé Benjamin HOUNKPATIN, le Ministre de l’Intérieur Sacca LAFIA, le Ministre des mines et de l’eau Samou Seidou ADAMBI et les représentants des confessions religieuses.

La rencontre conduite par le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, a permis d’apprécier les dispositions prises par chacune des confessions religieuses en vue d’un respect strict par les fidèles et adeptes des mesures barrières prescrites par le Gouvernement. Après le mot introductif du Ministre d’Etat, le Ministre de la santé Benjamin HOUNKPATIN a présenté la situation sanitaire à la date du 18 juin 2020. Au cours de son intervention, le Chef du département de la santé a fait savoir qu’avant la réouverture des lieux de culte, le Bénin était à 259 cas à la PCR dont 3 décès et 150 guéris. « A la date du 18 juin 2020, nous décomptons 597 cas confirmés par PCR soit quasiment un dédoublement du nombre de cas, 238 guéris et 11 décès », a-t-il souligné.

Le Ministre d’Etat a donné la parole à chaque représentant présent pour faire le point des dispositions prises dans son périmètre. Des différentes interventions, on note que la plupart des leaders religieux ont respecté les consignes des autorités, mais restent confrontés à un problème presque général. En réalité, les fidèles et adeptes, selon leurs interventions, respectent les mesures à l’intérieur des lieux de culte mais font le choix de les braver une fois sortis des espaces religieux. Pour contourner cet obstacle, certains ont proposé le renforcement du dispositif sécuritaire en dehors des lieux de culte avec plus de sensibilisation et éventuellement plus de contrôle de la Police Républicaine.

Dans son mot de clôture, le Ministre d’Etat a appelé chacun des leaders à éduquer par l’exemple mais aussi à prendre certaines dispositions d’ordre pratique comme le déploiement des scouts, des bénévoles ou des unités de veille pour rappeler à chaque fois aux fidèles le respect de ces mesures. L’autorité est restée dans une démarche constante d’exhortation de chaque leader à poursuivre inlassablement les actions de sensibilisation afin d’inciter au changement de comportement pour réduire la propagation du Coronavirus. La délégation gouvernementale n’a pas manqué de préciser aux autorités religieuses que des contrôles seront effectués par les forces de sécurité au besoin afin de s’assurer du respect effectif des consignes officielles et ceci dans l’intérêt de tous.

Voir l'album photos

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.