Protection des enfants au Bénin : Mise en service officielle de la ligne d'assistance aux enfants victimes d'abus et de violences

La 138, joignable à partir de tous les réseaux de téléphonie au Bénin, est assorti d'un système d'alerte et de réponse qui permet désormais aux victimes et aux témoins de violences faites aux enfants de dénoncer en toute sécurité et de bénéficier ou de faire bénéficier d'une prise en charge et d'une réponse rapide aux préoccupations soulevées.

Comptes rendus

La salle de conférence du ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a servi de cadre à la conférence de presse pour informer l'opinion publique sur la philosophie et le fonctionnement de la Ligne d'Assistance aux Enfants (LAE) victimes de violences et d'abus en République du Bénin. Cette conférence a été animée par la Directrice de la Famille, de l'Enfance et de l'Adolescence, Madame Solange ODJO, assistée de Monsieur Étienne ZANNOU, Conseiller Technique aux Affaires Sociales et à la Promotion du Genre, et de la Spécialiste Protection de l'Enfant à l'UNICEF, Madame Eléonore SOGLOHOUN.

Au cours de cette conférence, il a été annoncé la mise en service officielle ce mercredi 18 mars 2020 de la Ligne d'Assistance aux Enfants victimes d'abus et de violences en République suite aux recommandations du Comité des droits de l'enfant dans le but de réduire l'ampleur du phénomène des violences faites aux enfants. Cette ligne participe au renforcement des systèmes de protection de l'enfance et favorise le continuum des services et de prestations. Elle donne la parole aux enfants et facilite la détection, le signalement et la dénonciation de tout cas de violence ou d'abus.

Cette ligne, le 138, joignable à partir de tous les réseaux de téléphonie au Bénin, est assorti d'un système d'alerte et de réponse qui permet désormais aux victimes et aux témoins de violences faites aux enfants de dénoncer en toute sécurité et de bénéficier ou de faire bénéficier d'une prise en charge et d'une réponse rapide aux préoccupations soulevées.

Pour les conférenciers, c'est un véritable outil de prévention et de gestion des cas de violence à l'égard des enfants et ne peut en aucun cas être pris pour un canal de règlement de compte ou de plaisanterie. Le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance va continuer par travailler pour le renforcement des mesures de protection à l'endroit des enfants au Bénin.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.