Réforme dans le secteur de la santé : Les membres de l'ANSSP et de l'ABRP installés

Les deux structures dont les membres du Conseil d'administration ont été installés portent chacune sur leurs épaules, le poids de la responsabilité de conduire efficacement la politique sanitaire dans leur domaine respectif.

Comptes rendus

Le Ministre de la santé  Benjamin HOUNKPATIN a procédé à l'installation, le jeudi 6 février 2020, des membres du Conseil d'administration de l'Agence nationale des soins de santé primaire et de l'Agence béninoise de régulation pharmaceutique. Cet acte majeur marque le début d'une grande réorganisation des organes de gestion du secteur sanitaire.

L'ANSSP et l'ABRP sont les nouveaux grands cadres d'orientation stratégique de la politique sanitaire et pharmaceutique au Bénin désormais. Ces deux structures dont les membres du Conseil d'administration ont été installés portent chacune sur leurs épaules, le poids de la responsabilité de conduire efficacement la politique sanitaire dans leur domaine respectif.

Au cours de son intervention, Benjamin HOUNKPATIN a défini les grandes lignes d'intervention des deux structures névralgiques. "L'ANSSP va détenir tous les pouvoirs et toutes les attributions anciennement dévolues à certaines directions du Ministère de la santé qui de fait, disparaissent. C'est vous dire que c'est une très grosse structure, une structure sur laquelle va se reposer désormais toute la stratégie du système de santé en matière de prévention. Donc si cette agence ne fonctionne pas bien, c'est tout le système sanitaire qui sera à terre", a laissé entendre l'autorité. L'agence souligne-t-il, aura la lourde charge d'assurer la coordination de tout ce qui sera décidé en matière de soins de santé primaire au Bénin. « Si l'ANSSP échoue, c'est toute la politique sanitaire qui aura échoué. Soyez rassurés que je serai toujours présents. Vous avez une lourde charge. Prenez de meilleures décisions afin d’impacter le système sanitaire de notre pays », a-t-il déclaré.

Quant à l’ABRP, elle a également une grande responsabilité. Au cours de son intervention, le ministre de la santé a rappelé les actions phares menées dans le cadre de la réforme du secteur pharmaceutique. Il n'a pas manqué de situer le contexte de création de cette agence. « L'une des grosses faiblesses du système est que nous n’avions pas en tant que tel, une autorité de régulation du secteur pharmaceutique », a-t-il fait remarquer.

L’ABRP vient donc corriger cette limite en veillant au respect des lois et règlements, assurer  la disponibilité des produits de santé de qualité et assurer l’exercice de la profession dans les règles de l’art. Toutefois des défis restent à relever. « Deux défis majeurs vont se présenter à vous. Nous avons créé une agence de régulation mais il nous faudra une ressource humaine de qualité. Si nous voulons une inspection pharmaceutique, si nous voulons nous assurer de la qualité de ce qui se passe dans le secteur pharmaceutique, il faudra des ressources humaines de qualité. A cet effet, un programme spécial de formation des pharmaciens inspecteur est en cours de conception. Ce sera un vivier dans lequel l’Agence pourra puiser pour accomplir sa mission », a-t-il laissé entendre.

LISTE DES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'AGENCE NATIONALE DES SOINS DE SANTE PRIMAIRE (ANSSP)

Eléonore Armande GANDJETO : Présidente (Ministère de la santé)

Olola VIEYRA (Présidence de la République)

Latifou Franck DJIGLA (Ministère de l'économie et des finances)

Prisca Bètiperi KOUAGOU (Ministère des enseignements maternel et primaire)

Florent MAROYA (Ministère des affaires sociales et de la microfinance)

Léonie B. DOSSOU OLYMPIO Association nationale des communes du Bénin

Joseph FRANCIS (ler Comité des zones sanitaires)

LISTE DES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ABRP

Médéssou Yowel Habib GANFON (Ministère de la santé): Président

Joël Darius ZODJIHOUE (Ministère de l'Economie et des Finances)

Claude Maximilien OLYMPIO (Ministère de la Justice et de la Législation)

Serge Fortuné HOUNKPONOU (Ministère de l'intérieur et de la sécurité publique)

Konssago YARGO (Ministère de l'industrie et du Commerce)

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.