Construction du grand marché à bétail de Zè : Gaston DOSSOUHOUI lance officiellement les travaux

Le marché que l'État s'est proposé de construire à Zè est un marché à caractère régional inspiré du marché à bétail de Gogounou avec une vingtaine d'infrastructures à installer progressivement. a déclaré le Ministre Gaston DOSSOUHOUI

Comptes rendus

Sur un domaine de cinq (05) hectares, les travaux entrant dans le cadre de la construction du marché à bétail de Zè dans le département de l'Atlantique ont été officiellement lancés le mercredi 5 février 2020 par le Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Monsieur Gaston DOSSOUHOUI. C’était en présence de plusieurs autorités politico-administratives et des acteurs du secteur.

Dans ses mots de bienvenue, le maire de la Commune de Zè, Monsieur Joseph DANGBENON a remercié le Gouvernement à travers le ministre de l'agriculture pour le choix porté sur sa commune pour abriter ce grand marché. Il a rassuré de ce que tout le conseil communal s'y mettra  afin que les travaux puissent bien se dérouler sans difficultés.

Jean-Claude CODJIA, Préfet de l'Atlantique s’est dit heureux de ce que le Programme d'Actions du Gouvernement se met en œuvre de façon méthodique pour le bonheur des populations. Pour lui, la construction de ce grand marché à bétail ouvrira de grandes portes pour la commune et apportera beaucoup pour le développement. Il n’a pas manqué de remercier le Chef de l'État et saluer le dynamisme du ministre de l'agriculture.

Les caractéristiques des ouvrages ont été présentées par Monsieur Charafa OLAHANMI représentant le Directeur du Génie Rural empêché. On peut retenir entre autres : «Le marché couvre un domaine de 5 hectares et la construction étalée sur deux phases. Le 1er lot d'une valeur de 150 millions attribué à l'entreprise ETRACO SARL porte sur la clôture du domaine d'une longueur de 1.136 mètre-linéaires avec 3 portails de 6m x 2 coulissant sur rails. Le second lot attribué à l'entreprise SILCO SARL concerne un quai de débarquement / embarquement et une aire d'accueil pour le gros bétail de 206 m2. Il est prévu également deux hangars de 8 places de 83,17 m2 chacun; deux blocs de latrines à double fosse; un bâtiment à usage de services vétérinaires de 50,28 m2; un enclos pour la mise en quarantaine et une pharmacie vétérinaire...»

Pour le Ministre Gaston DOSSOUHOUI, ce marché que l'État s'est proposé de construire à Zè est un marché à caractère régional inspiré du marché à bétail de Gogounou avec une vingtaine d'infrastructures à installer progressivement. Son animation va générer beaucoup de ressources pour la collectivité locale, permettra aux populations de s'approvisionner aisément pour les différentes cérémonies traditionnelles et va générer également beaucoup d'emplois. Il constituera un lieu de stages pour plusieurs jeunes.

Mais pour en arriver là, le ministre montre la voie : «Il vous suffira juste d'aller à l'école de Gogounou, d'apprendre les méthodes, de maîtriser les outils et de venir les poser calmement face aux réalités de Zè mais il faut tout dépolitiser et confier le travail à ceux qui peuvent le faire». Et pour finir, le ministre a lancé un appel : «C'est votre volonté de transformer le cadre de vie ici qui va nous permettre de savoir si nous avons fait un bon choix pour Zè ou non ...». Une visite guidée du domaine par Gaston DOSSOUHOUI et sa suite a mis un terme à la cérémonie.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.