Enseignement et formation technique et professionnel : 45 enseignants formés en Installation et Maintenance en Informatique

La formation offre l'opportunité aux acteurs de bénéficier d'un programme intense de renforcement de capacités techniques des formateurs dans le domaine du numérique.

Comptes rendus

Dans le cadre du renforcement des capacités des enseignants au métier de l'informatique, ils sont 45 enseignants venus de tous les départements du Bénin qui ont pris part à une formation de 20 jours en Installation et Maintenance en Informatique au Lycée technique d'amitié Sino-Béninoise d'Akassato. Cette formation a été assurée par des experts hautement qualifiés de l'Institut Professionnel et Technique de Ningbo en Chine. La cérémonie de clôture de cette formation s'est déroulée dans l'enceinte du Lycée le vendredi 13 décembre 2019 en présence du Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle de l'Atlantique, Monsieur Maurice PODANHO.

Dans le ballet des discours, le Représentant du Directeur de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Monsieur Amédée MONSIA, a fait savoir que le développement d'une Nation passe par la qualité des ressources humaines dont elle dispose. Et il estime que cette formation offre l'opportunité aux acteurs de bénéficier d'un programme intense de renforcement de capacités techniques des formateurs dans le domaine du numérique. Elle assurera à court et à moyen terme la compétitivité et la performance de notre économie.

<<Nous, 45 enseignants de la spécialité IMI, sommes heureux de vous annoncer que vous avez désormais, des enseignants outillés >>, a fait savoir Madame Nathalie AHOUNOU, représentante de la classe de formation. Elle a ensuite rendu hommage à la mission chinoise et à l'Institut Professionnel et Technique de Ningbo, à l'Ambassadeur et à toute la Nation chinoise. À l'autorité de tutelle, elle l'a rassuré que cette mise à niveau va impacter positivement les activités d'apprentissages qu'ils proposeront aux apprenants.

Pour le Conseiller Économique et Commercial de l'Ambassade de Chine au Bénin, Monsieur Bohui ZHANG, c'est la 1ère fois que le Gouvernement chinois organise une telle formation sur le territoire béninois. Selon lui, ce n'est pas un hasard que le Bénin ait été retenu par le Ministre chinois du Commerce comme lieu de formation, parce que le Bénin affiche fièrement ses ambitions en matière d'économie numérique. Et l'enjeu à moyen terme étant de faire du pays une plateforme de service numérique pour toute l'Afrique de l'ouest, il pense que cette formation correspond et s'inscrit dans la ligne définie par le Président Patrice TALON. Il a dit espérer que cette formation servira de plateforme pour permettre aux enseignants béninois d'élever les capacités et les savoirs-faire dans le domaine des réseaux et l'internet.

Dans son discours de clôture, Monsieur Maurice PODANHO, a dit que cette formation est l'une des actions concrètes qui riment avec la vision de la stratégie de relance de l'Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels. Ce programme a pour objectif de constituer, au profit du Bénin, un vivier de compétences dans le numérique pour lui permettre d'accélérer son développement et son positionnement en pôle d'expertise en Afrique de l'ouest dans les technologies de l'information et de la communication. Cette formation reçue va permettre aux enseignants, selon ses propos, d'améliorer la qualité des enseignements qu'ils vont dispenser aux apprenants et d'augmenter leur aptitude à l'usage de l'informatique. Il a temoigné de la gratitude du gouvernement béninois à la partie chinoise pour l'accompagnement dans l'amélioration de la formation au Bénin et a rassuré de l'engagement du Ministre Mahougnon KAKPO aux côtés de l'Ambassadeur de la Chine près le Bénin pour d'autres défis.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.