Présentation budgétaire 2020 au parlement : Jean Michel ABIMBOLA présente les grands chantiers du tourisme et de la culture

Un budget d’investissement avec une part élevée de 86,60% consacrée au PIP pour matérialiser l’intérêt que le Gouvernement accorde désormais aux secteurs du tourisme, de la culture et des arts au regard de leur potentiel de création de richesse et de réduction du chômage des jeunes.

Comptes rendus

À l'instar de ses collègues du Gouvernement et des Présidents des Institutions, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts était face à la Commission budgétaire de l'Assemblée nationale dans l'après-midi du lundi 25 novembre 2019. Jean Michel ABIMBOLA est allé présenter les grands chantiers de son département ministériel au titre de la gestion 2020. Entre satisfaction et défis à relever, l'autorité a séduit la représentation nationale aussi bien par la qualité de sa présentation que la pertinence des actions prioritaires prévues pour booster les secteurs du tourisme, de la culture et des arts en 2020. Puis s'en est suivi la validation de sa prévision budgétaire d'un montant de 30.105.167.000 francs CFA. C’est un budget d’investissement avec une part élevée de 86,60% consacrée au PIP pour matérialiser l’intérêt que le Gouvernement accorde désormais aux secteurs du tourisme, de la culture et des arts au regard de leur potentiel de création de richesse et de réduction du chômage des jeunes.

Pour le secteur du tourisme, il est prévu entre autres, la poursuite du processus de mise en place du Compte satellite du tourisme (CST); le démarrage des travaux de réhabilitation du Fort Portugais et la construction du Musée International de la Mémoire et de l’Esclavage (MIME) à Ouidah; la construction de la «MARINA» près de la Porte du non-retour; la construction d’habitats lacustres à Ganvié et du collège de Ganvié; la finalisation des études techniques architecturale, muséographique et scénographique du Musée de l’épopée des Amazones et des Rois de Danhomè ainsi que le démarrage des travaux sur financement de l’AFD; la réalisation des travaux d’aménagement (réhabilitation) des musées publics, places et sites touristiques à Allada, Bohicon, Natitingou, Nikki, Parakou, Kétou, Porto-Novo, Ouidah; la finalisation des études techniques du village de vacances de type Club Med à Avlékété ; la réalisation de l’aménagement des sites de l’itinéraire de la Route des couvents; la mise en place d’un mécanisme de promotion de la destination Bénin auprès du public nigérian; le renforcement de capacité des acteurs du tourisme.

Au titre de l'année 2020, pour le secteur de la culture, il sera question de faire l’inventaire général du Patrimoine culturel national; de renforcer les capacités des professionnels du patrimoine culturel; de préserver et de mettre en valeur le patrimoine culturel et le patrimoine naturel à caractère culturel. La construction de quatre (04) arènes culturelles; la numérisation des bibliothèques du Bénin; le démarrage des classes culturelles; la bonification des crédits des projets culturels; la poursuite du financement des projets et initiatives culturels et le lancement des travaux du projet « Arts plastiques » constituent également des priorités pour le Ministère en charge de la Culture en 2020. Il est également prévu l’actualisation et la mise en œuvre du plan de formation du personnel; la dynamisation du système d’informations statistiques du Ministère et l’opérationnalisation des différentes réformes engagées dans les secteurs du tourisme, de la culture et des arts.

Les préoccupations des députés

Au cours du débat ayant suivi la présentation, les députés membres de la Commission se sont montrés très préoccupés par le développement des secteurs du tourisme et de la culture. C'est un budget très ambitieux qui laisse entrevoir la vision du Chef de l'État et l'ambition de l'ancien nouveau patron de ce département ministériel, ont reconnu certains députés. Ils ont surtout apprécié les nouveaux chantiers envisagés notamment, pour remettre en confiance la clientèle touristique du Parc de Pendjari. Ils n’ont pas manqué d’attirer l’attention du Ministre sur d’autres places à caractère touristique puis inviter l’ensemble des cadres de ce département à se remettre au travail pour une meilleure consommation du budget de l’année 2020.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.