Mauvais entretien des espaces verts à Cotonou : Le gouvernement prend ses responsabilités

«Nous avons été instruits par le Chef de l’Etat pour reprendre la main jusqu’à ce que la mairie soit prête pour assumer ses responsabilités en matière de l’entretien de la ville et des espaces publics» dixit le Ministre TONATO.

Comptes rendus

Suite à la grogne des populations concernant l'insalubrité qui règne sur les espaces verts dans la ville de Cotonou, et sur instruction du Chef de l'État, une délégation ministérielle composée du Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, Monsieur José TONATO et celui de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Monsieur Alassane SEÏDOU, s'est rendue sur les sites des espaces verts de Houéyiho et de Missèbo pour constater les faits dénoncés.

Une fois sur les lieux, la délégation ministérielle a pu constater des immondices partout, entassées même sur le gazon, poubelle pleine, des tas de déchets sont accrochés sur les clôtures grillagées. «Nous avons été instruits par le Chef de l’Etat pour reprendre la main jusqu’à ce que la mairie soit prête pour assumer ses responsabilités en matière de l’entretien de la ville et des espaces publics» a laissé entendre le Ministre TONATO.

Pour lui, cet état de chose montre qu'il n'y a plus de maintenance sur ces espaces qui devraient être des espaces de récréation. La maintenance des sites étant de la responsabilité de la Mairie de Cotonou qui est défaillante, le Ministre José TONATO a fait savoir au Maire de Cotonou, Monsieur Isidore GNONLONFOUN, de ce que l'État va reprendre en main l'entretien des sites jusqu'à ce qu'il soit mis en place un cadre de concertation qui permettra à la ville de faire son travail, sous la surveillance du Gouvernement du Bénin, dans le but d'atteindre les résultats voulus.

La première autorité du département du Littoral, le Préfet Jean-Claude CODJIA a pris l’engagement devant les membres du gouvernement à mettre tout en œuvre afin que les élus locaux prennent leurs responsabilités pour un meilleur entretien de ces espaces verts qui ne sont qu’une infime partie de tout ce qui est prévu par le gouvernement dans la transformation de Cotonou et ce, après les opérations de libération des espaces publics.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.