Passation au ministère des infrastructures et des transports : Alassane Séidou passe le témoin à Hervé Hèhomey

Comptes rendus

Hervé Hèhomey, ministre des infrastructures et des transports, nommé à la faveur du dernier remaniement ministériel a officiellement pris fonction ce vendredi 06 septembre dans les locaux du ministère à Cotonou. La cérémonie de passation de charges entre le ministre sortant Dr Alassane Séidou et le nouveau titulaire du portefeuille a été sobre et marquée par des allocutions.

Le ministre sortant Dr Alassane Séidou a félicité tous ses collaborateurs ainsi que les partenaires pour les bons résultats obtenus, fruits de l’effort collectif. Il a mis en exergue le travail fait en 15 mois dans la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement dans le secteur des infrastructures et des transports. On retient que durant son séjour, sur la trentaine de projets inscrits au programme d’actions du gouvernement, 10 ont été exécutés et achevés soit 27,50% ; 16 projets lancés et en cours d’exécution soit un taux de 40% et 13 projets en instance de lancement soit 32,5%. Sous sa direction aussi, le ministre Alassane Séidou cite quelques résultats obtenus au plan des réformes institutionnelles. Il s’agit notamment de la création de la Société des infrastructures routières du Bénin (Sirb) ou encore, de la finalisation de la restructuration de Ségub.

Mais pour lui, il reste assez de défis à relever par le nouveau ministre Hervé Hèhomey qui revient à la tête de ce département ministériel. Alassane Séidou cite comme défis : la construction de l’axe routier de contournement nord de Cotonou, l’autoroute Sèmè-Porto-Novo ; l’aéroport de Glo-Djigbé pour ne citer que les plus importants. Des défis qui ne sont pas méconnus par le ministre entrant. C’est pourquoi, Hervé Hèhomey déclare dans son allocution que malgré les bons résultats enregistrés par son prédécesseur, il y a encore beaucoup à faire pour la concrétisation des projets inscrits au titre du programme d’actions du gouvernement en ce qui concerne le secteur. Il prend devant l’auditoire, l’engagement de faire mieux pour la poursuite et l’achèvement des projets prévus au programme d’actions du gouvernement. Le paraphe, la signature et l’échange des documents ont mis fin à la cérémonie.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.