Dialogue social : La première session des négociations Gouvernement/centrales syndicales s’est ouverte

Le Ministre d’État, Abdoulaye BIO TCHANE, à l'ouverture de la session, a salué les partenaires sociaux pour leur contribution positive tout au long des travaux des sessions ordinaires et extraordinaires qui se sont déroulées au cours de l’année 2018.

Comptes rendus

La première session ordinaire de la Commission Nationale Permanente de Concertation et de Négociations Collectives/Centrales et Confédérations syndicales s’est ouverte le jeudi 05 septembre 2019 avec la présence effective des représentants des partenaires sociaux et une forte délégation gouvernementale conduite par le Ministre d’État, Abdoulaye BIO TCHANE.

Quatre points sont inscrits à l’ordre du jour de la session dont la question de la rentrée scolaire et universitaire 2019-2020. L’examen du niveau de satisfaction des revendications transversales, le compte rendu des négociations sectorielles et les questions diverses feront également l’objet des discussions entre les deux parties.

À l’ouverture des travaux, le Ministre d’État a salué les partenaires sociaux pour leur contribution positive tout au long des travaux des sessions ordinaires et extraordinaires qui se sont déroulées au cours de l’année 2018. Il a ensuite présenté les résultats probants déjà obtenus à savoir :

− la prise des arrêtés d’application des statuts particuliers des enseignants du primaire et du secondaire dont l’effet financier est effectif depuis décembre 2018 ;

− la régularisation de la situation administrative et financière de bon nombre d’Agents de l’État en général et de différentes catégories d’enseignants en particulier ;

− la tenue des diverses commissions de carrière sur les disparités catégorielles des APE ainsi que la prise de mesures sectorielles dans le secteur de la santé notamment.

Au terme des travaux à huis clos, le Ministre d’État, Abdoulaye BIO TCHANE fait le point. «C’est important que le gouvernement s’assure que la rentrée puisse commencer sans difficulté. Les centrales et confédérations syndicales ont posé des questions, et je crois qu’il est honnête de dire que les mesures qui ont été prises par le gouvernement ont été, pour l’essentiel, saluées par les syndicats.», a-t-il déclaré.

Les subventions des écoles, les indemnités des enseignants, la situation de certaines écoles en cette période de pluies, la question du personnel enseignant, sont des points objets des discussions au cours de cette première journée de la session qui se poursuivra la semaine prochaine.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.