Construction de la Cité administrative de Natitingou : La phase des enquêtes de commodo incommodo du processus d’expropriation lancée

La Commission interministérielle informe les populations sur le niveau d'avancement du processus

Comptes rendus

Du 5 septembre au 4 octobre 2019. Telle est la période sur laquelle va s’étaler l’opération d’affichage des plans et répertoires des personnes affectées par la libération du site devant abriter la construction de la cité administrative de Natitingou. Durant cette période, les populations concernées sont invitées à passer consulter lesdits documents et faire éventuellement leurs observations qui seront étudiées et prises en compte selon le cas.

La commission interministérielle en charge de l’expropriation a porté aux populations de Natitingou la nouvelle dans la matinée de ce mercredi 4 septembre 2019. C’était à l’occasion de la séance de sensibilisation animée, dans la salle de réunion de la Mairie de Natitingou, par les membres de la Commission dont les représentants de l’ANDF, du Préfet de l'Atacora, du Maire de Natitingou, de la DGHC, de l'IGN, de l’ANAT, de l'ACVDT, de l'Inspection Forestière, de la DDCVDD et une cinquantaine de personnes affectées par le projet.

La délégation de la Commission a répondu à toutes les préoccupations soumises par les participants qui, ont exprimé leur adhésion à la vision du Président Patrice TALON à travers le Programme d'Actions de son Gouvernement. Certains parmi les plus vulnérables, notamment les orphelins, les veuves et les vieillards, ont souhaité que le site de relogement soit viabilisé avant de leur déplacement. La Commission a promis y travailler.

La cité administrative de Natitingou est prévue pour s’étendre sur un site d'environ 11 Ha. En vue du dédommagement, la Commune de Natitingou a réservé un domaine d'environ 10 ha situé à 2km du site exproprié pour reloger les personnes concernées qui recevront, en plus de cela, une compensation pour leurs bâtiments et autres immobilisations.

Dans son mot de clôture de la séance et de lancement solennelle de l'enquête de commodo et incommodo, du 5 septembre au 04 octobre 2019, le Chargé de Mission du Préfet a remercié les personnes affectées par le projet pour leur adhésion totale à la mise en œuvre du PAG. Il faut noter que la séance a été précédée par la visite de reconnaissance du site par les membres de la Commission.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.