Secteur énergétique : Le Bénin signe d'importants contrats avec la firme Total, la France et l'Union Européenne

L’autonomie énergétique de notre pays reste une question préoccupante pour le Président Patrice TALON et son gouvernement.

Comptes rendus

Les Ministre de l'Énergie, Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU et celui de l'Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI, représentant l'État béninois, le Directeur Général de la Société Béninoise de l'Énergie Électrique (SBEE), Monsieur Laurent TOSSOU et le Directeur Gaz du Groupe Total ont signé un accord-cadre et un accord de fourniture de Gaz visant à développer un terminal flottant d'importation de Gaz Naturel Liquéfié. Cette cérémonie s'est déroulée à la Présidence de la République du Bénin.

À travers ces accords, le Groupe Total s'engage à fournir au Bénin jusqu'à 0,5 million de tonnes par an de Gaz Naturel Liquéfié regazéifié, provenant du portefeuille mondial de TOTAL pour une durée de 15 ans à compter de 2021. Ainsi, TOTAL va développer et exploiter l'infrastructure de regazéification comprenant une Unité Flottante de Stockage (FSRU) qui est située au large des côtes béninoises et un pipeline offshore la reliant aux centrales électriques existantes et celle en projet de Maria-Gléta.

L'accès au Gaz Naturel Liquéfié permettra à notre pays de faire face à la demande énergétique nationale croissante et d'accroître la part du gaz naturel dans le mix énergétique de notre pays. Cela va réduire considérablement son intensité en carbone. Le coût de ce contrat est de plus de 51 milliards FCFA. Ainsi, TOTAL nous garantit le Gaz dans nos centrales thermiques. Ce qui permettra au Bénin de garantir la disponibilité l'électricité en protégeant l'environnement à un coût compétitif. C'est une infrastructure majeure pour le Bénin qui sera la première en Afrique subsaharienne.

Après la signature des accords avec le groupe TOTAL, les deux ministres du Gouvernement du Bénin se sont rendus à la salle de conférence du Ministère de l'Économie et des Finances pour la signature de deux conventions de financement relatives au Projet d'Extension et de Densification Électrique des Réseaux de la Société Béninoise de l'Énergie Électrique (PEDER). À cette cérémonie, les conventions ont été signées par le Ministre de l'Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI, l'Ambassadrice de France au Bénin, Madame Véronique BRUMEAUX, et le Directeur de L'Agence Française de Développement (AFD), Monsieur Adrien HAYE, en présence de l'Ambassadeur, Chef de file de l'Union Européenne au Bénin, Monsieur Oliver NETTE.

À travers cette contribution de la France et de l'Union Européenne qui soutienne la réduction des inégalités d'accès à l'électricité en milieu urbain, péri-urbain et rural, ce projet vise l'électrification et le renforcement des réseaux électriques d'une soixantaine de localités réparties dans 15 communes de 07 départements, à savoir: l'Alibori, l'Atlantique, les Collines, la Donga, l'Ouémé, le Plateau et le Zou.

Le Projet PEDER est financé par l'Agence Française de Développement à hauteur de 29,5 milliards de FCFA et par l'Union Européenne pour 10 milliards de FCFA.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.