La Campagne Nationale Tolérance Zéro au mariage des enfants au cœur d'un atelier de dynamisation à Cotonou

L’atelier a été présidé par le Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Monsieur Nicolas Jean-Marie DANDOGA.

Comptes rendus

Lancé depuis le 16 juin 2017, la Campagne Nationale Tolérance Zéro au mariage des enfants était au cœur d'un atelier de dynamisation le mardi 28 mai 2019 à la salle de conférence des Tours administratives de Cotonou. L’ouverture de cet atelier était présidée par le Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Monsieur Nicolas Jean-Marie DANDOGA, représentant le Ministre empêché, et la participation du Directeur de Cabinet du Ministère de l'Enseignement Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, de l'Ambassadeur des Pays-Bas, de l'UNICEF, de l'UNFPA, etc.

A l’entame de la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier, le Représentant Résident Adjoint de l'UNICEF, Monsieur François KAMPUNDU, a reconnu dans son allocution les efforts importants du gouvernement du Bénin qui a posé beaucoup d'actes salvateurs pour la protection des enfants contre le mariage. Il a exprimé sa joie de constater un grand accompagnement de la Police Républicaine dans les localités où la campagne a vraiment pris corps et l'initiative individuelle et collective prises par les leaders religieux et traditionnels des différentes contrées du nord comme du sud du Bénin allant à l'encontre du mariage des enfants. Il a, pour finir, rassuré de l'engagement continu de l'UNICEF à œuvrer aux côtés du Gouvernement et de tous les acteurs de protection et de défense des droits de l'enfant afin de bâtir un Bénin où les droits de l'enfant sont respectés.

Selon les statistiques, au Bénin, 3 filles sur 10 sont mariées avant 18 ans et une sur 10 le sont avant 15 ans. À voir ces statistiques, selon l'Ambassadeur des Pays-Bas près la Bénin, S.E.M Harry VAN DJIK, elles ne donnent pas beaucoup d'espoir quand on regarde les chiffres, mais donne de l'espoir quand on regarde les actions qui se mènent. Il est convaincu que les choses vont continuer à s'améliorer davantage et se dit très fier du travail qui se fait par le ministère des affaires sociales et l'UNICEF dans ce domaine.

Prenant la parole pour livrer le message du Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Monsieur Nicolas Jean-Marie DANDOGA a fait savoir que la rencontre permettrait de faire le point de toutes les actions qui ont été menées depuis le lancement de la campagne à ce jour afin de partir des projets réalisés pour envisager des perspectives relatives aux actions futures à mener en vue de réduire substantiellement ce phénomène voire même de l'éradiquer. «Elle permettra également de mettre à la disposition des différents acteurs stratégiques et opérationnels de la CTZ les différents outils de communication de base dans le cadre de la campagne pour déclencher la prise de conscience et le véritable changement de comportement...», a-t-il dit avant de remercier les Partenaires Techniques et Financiers qui n'ont cessé de soutenir le Gouvernement et d'accompagner le Chef de l'État S.E.M Patrice TALON dans la protection des couches vulnérables en général et la sauvegarde des droits des enfants en particulier. Pour finir, il a exhorté tous les acteurs de son département à rester disponible pour mener toutes les actions prévues pour la réussite de cette campagne.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.