Rétrocession des magasins UEMOA au Bénin : Des modèles économiques pour quitter la précarité

Le Gouvernement béninois, à travers le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, est désormais propriétaire de 24 magasins de stockage de vivres construits par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) dans 24 communes béninoises, d’un coût global de 2 Milliards, 600 millions de francs CFA. La cérémonie de rétrocession des magasins a eu lieu le vendredi 24 mai 2019 à l’ex SONAPRA à Parakou.

Comptes rendus

Ce sont 24 magasins de stockage de productions de vivres, dont 6 de capacités de 1.000 tonnes, 15 de 2.000 tonnes, 1 de 3.000 tonnes et 2 de 4.000 tonnes. «Des modèles économiques pour quitter la précarité», a résumé le ministre en charge de l’Agriculture.

Dans son allocution, le représentant résident de l’UEMOA a souligné que des tendances lourdes exigent désormais que les États gèrent collectivement les enjeux et défis, qu’ils coopèrent et travaillent ensemble afin d’améliorer efficacement le développement de leurs économies et la création de richesse. Et la mission de l’UEMOA, a précisé Komlan AGBO, est d’impulser et de coordonner l’intégration économique des États membres. D’où l’option de construction de magasins, une approche régionale, pour assurer la sécurité alimentaire des populations dans son espace communautaire.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a remercié l’UEMOA qui contribue ainsi à donner à manger aux Béninois et aux populations de l’espace communautaire. «Il y a des moments où il y a beaucoup de récoltes sous les bras. Le paysan, au moment des récoltes, est obligé de les brader parce que ne sachant où les garder, dans quel marché les placer. C’est sur ce déterminant que l’UEMOA a voulu jouer en mettant à notre disposition un total de 44.120 tonnes d’aires totales de stockage de nos produits, pour les garder longtemps, pour nous permettre de trouver les bons marcher, vendre et gagner de l’argent», a expliqué le ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI.

L’autorité de tutelle a remercié l’UEMOA pour la construction de ces magasins dont elle promet une bonne gestion. «Je remercie l’UEMOA pour cet appui. Je lui exprime la reconnaissance du gouvernement béninois. Je m’engage, au nom des bénéficiaires et des usagers, que nous allons les tenir bien, car, nous ne voulons plus avoir de paysans pauvres, mais des paysans riches».

L’Agence d’Exécution des Travaux Urbains (AGETUR) est le maître d’ouvrage délégué. Son Directeur général, Lambert KOTY, à l’occasion, a remercié les bureaux d’études et de contrôle, les laboratoires de contrôle de la qualité et de la mise en œuvre des matériaux, les entreprises de construction ainsi que tous les acteurs de terrain dont les prestations ont permis la réalisation des ouvrages. Au nom de tous les départements, le Préfet du Borgou a remercié également l’UEMOA.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.