20ème réunion des ministres de la santé de la CEDEAO à Cotonou: des résolutions pour impacter la vie des populations

Comptes rendus

Le Bénin a abrité la 20ème réunion ordinaire de l'Assemblée des Ministres de la Santé des pays membres de la CEDEAO le vendredi 03 mai 2019 à l'hôtel Golden Tulip le diplomate de Cotonou. La cérémonie d'ouverture de cette rencontre qui a réuni experts et Ministres de la santé de l'espace CEDEAO, a connu la présence du Ministre d'État Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE, représentant le Président de la République du Bénin, et de l'ancien Chef d'État de la République de Tanzanie, son excellence Docteur Jakaya KIKWETE.

<< Cette réunion statutaire périodique est l'occasion pour nous décideurs des systèmes de santé de la région ouest africaine d'analyser les progrès et les stratégies de résolution des problèmes de santé des populations mais aussi de mesurer les gaps en matière de santé et de développer de nouvelles stratégies pour venir à bout des nombreux défis qui minent le quotidien de nos populations >>, dira le Ministre de la santé du Bénin, Professeur Benjamin HOUNKPATIN dans son discours d'ouverture. Il a rappelé que l'espace CEDEAO fait face à de nombreux défis dans le domaine de la santé des populations, notamment des maladies infectieuses, des maladies non transmissibles, des accidents de la circulation et d'autres problèmes de santé. dans son discours.

Le Ministre d'État, Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE, a adressé le message du Président de la République du Bénin, Son Excellence Monsieur Patrice TALON, aux participants de cette rencontre dans lequel il leur a adressé un salut fraternel du peuple béninois et de son gouvernement. Il est convaincu que la présence de l'ex-Président de la République de Tanzanie va impacter la qualité des travaux.

Au cours de cette journée, les participants ont eu droit à une session plénière sur le paludisme, des discussions sur l'accès à des médicaments et haute qualité et sécurité sanitaire au niveau transfrontalier, etc.
Des résolutions ont été prises à la fin de cette rencontre pour la mutualisation des efforts pour atteindre l'objectif Zéro Cas de Paludisme dans la sous région, pour la disponibilité des médicaments de qualité à travers la mise en place d'une agence de régulation sous régionale des médicaments.
Une des résolutions majeurs de cette rencontre a été de mettre en place une effectivité de partage des pratiques au niveau de la sous région sous l'égide de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé. Cela va permettre à terme de pouvoir passer à de meilleures pratiques en s'adaptant aux réalités de chaque pays. Ainsi, il y aura une synergie d'actions au niveau de la sous-région.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.