Protection et épanouissement des enfants vulnérables au Bénin : Le Gouvernement délivre des agréments à 41 promoteurs de CAPE

Comptes rendus

La ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a procédé, le jeudi 6 janvier 2022 à la salle des fêtes des Tours administratives de Cotonou, à la remise officielle d’agréments à des Centres d’Accueil et de Protection de l’Enfant (CAPE). 

Ils sont, au total, 41 structures à avoir reçu ce document qui leur donne désormais une existence légale en République du Bénin, aux termes d’un processus d’étude et de tri minutieux sous la supervision effective de la Ministre. Cette étape de remise d’Arrêté d’agrément a été précédée d’un processus d’étude de dossier et de visite de contrôles effectuées sur plusieurs jours. 

Désormais, ils sont autorisés à accueillir, à prendre en charge et à réinsérer les enfants en situation difficile au Bénin, selon les principes en la matière. 

En remettant les arrêtés à chaque promoteur ayant postulé avec succès, Madame Véronique TOGNIFODÉ, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a félicité les efforts entrepris par eux afin de répondre aux normes et standards applicables aux Centres d’Accueil et de Protection d’Enfants en République du Bénin. 

Dans son adresse, la Ministre a annoncé la mise en place dans les prochains mois d’une plateforme pour le suivi des CAPE. Ils pourront s’y inscrire, faire leurs demandes, se faire suivre et rendre compte de leurs activités périodiquement au Ministère. 

Les CAPE hors normes qui continuent de résister aux recommandations du Ministère subiront, sans état d’âme, la rigueur de la loi ; dira la Ministre avant d’indiquer qu’en ce qui concerne les garderies d’enfants et structures assimilées, un nouveau décret définira, avec précision, les normes exigées et leurs relations avec les structures de l’État. D’autres défis plus grands sont en vue cette année, d’après la Ministre TOGNIFODÉ. 

L’année 2022 sera davantage une année de fortes actions dans la poursuite de l’amélioration des conditions de vie de la population, à travers la protection des couches vulnérables; va annoncer la Ministre avant de mettre fin à son adresse. 

Satisfaits, de la conduite du processus d’étude des dossiers qui a abouti à la délivrance des agréments, les promoteurs, à travers leur porte-parole, ont exprimé leur émotion de voir l’implication à un degré aussi élevé de l’État dans la protection de l’Enfant. Cela témoigne, selon le porte-parole, de l’importance qu’accorde le Gouvernement aux enfants, avenir de demain. Il s’est engagé, au nom de tous les récipiendaires, à faire en sorte que les agréments reçus soient vraiment mérités. Il a également exprimé sa joie d’apprendre que des appuis de divers ordres pourraient leur être faits pour un meilleur fonctionnement des CAPE.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.