Évaluation de la qualité des manuels scolaires : Le Gouvernement aux côtés des partenaires pour le lancement des travaux

Comptes rendus

Les Ministres Salimane KARIMOU des Enseignements Maternel et Primaire et Yves Kouaro CHABI des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle ont procédé, le jeudi 11 novembre 2021 à Bénin Royal Hôtel à Cotonou, à l'ouverture de l'atelier régional de lancement de l'Évaluation de la qualité des manuels scolaires dans le cadre du projet Ressources éducatives financé par l'Agence Française de Développement .  

Le présent atelier régional vise à améliorer la qualité des manuels scolaires à travers leur évaluation en tant que guide mis au service de la formation et de l'apprentissage, une régulation ayant pour fonction majeure d'écarter toutes les anomalies pouvant conduire à l'échec scolaire et de prendre des décisions idoines capables de remédier aux insuffisances de nos systèmes éducatifs.  

Conscients des enjeux liés à la disponibilité des ressources éducatives de qualité, la Conférence des Ministres de l'Éducation des États et Gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) et l'UNESCO, ont signé un accord de partenariat avec le Bénin, le Burundi, le Togo, le Niger, le Sénégal, le Madagascar à l'effet de les accompagner à procéder à l'évaluation des manuels scolaires officiels à l'usage des élèves du cours primaire en Mathématiques et Français et du secondaire en mathématiques, Sciences physiques, Sciences de la Vie et de la Terre et Français.  

Pour le Professeur Abdel Rahaman BABA-MOUSSA, Secrétaire Général de la CONFEMEN, la qualité du manuel scolaire est nécessaire pour permettre à l'éducation d'assurer pleinement sa fonction de transmission culturelle en tenant compte des valeurs et de l'identité culturelle des élèves.  

" La pleine disponibilité et l'accès de tous les élèves aux ressources éducatives font partie des préoccupations majeures des politiques en charge de l'éducation dans nos pays..." a laissé entendre le représentant du Directeur de l'UNESCO-Dakar, Monsieur Youssouf OUATTARA.  

Face à la question de l'évaluation des manuels, les défis qui sont les nôtres sont nombreux pour garantir une éducation de qualité à tous et pour tous martèle le ministre des Enseignements Maternel et Primaire. Dans un contexte mondial marqué par un afflux vers le numérique, Salimane KARIMOU a indiqué : " qu'il est impérieux de rechercher des solutions hardies et efficaces pour assurer la qualité de nos manuels scolaires afin de répondre aux besoins de nos systèmes éducatifs dans lesquels l'enseignement de base dans 70% à 95% du temps de classe fait recours aux manuels scolaires.  

Et pour finir, le ministre lance un appel : " J'exhorte les experts de chaque pays à ne laisser aucun aspect de la qualité des manuels scolaires, tant il adresse des questions vitales pour la qualité des enseignements et apprentissages dans les pays francophones de l'Afrique subsaharienne". 

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.