Dématérialisation des procédures dans l’administration publique : Des experts ont réfléchi sur l’utilisation de la donnée

Comptes rendus

Le Novotel Orisha a servi de cadre ce mercredi 29 septembre 2021 à la première édition de la Journée de la donnée du Ministère de l’Economie et des Finances. Tenue en présentielle qu’en virtuelle, cette journée a réuni plusieurs experts qui ont muri des réflexions en vue de recommandations pour l’administration publique. 

La dématérialisation des procédures dans l’administration publique imposée par la crise de la Covid-19 depuis bientôt deux ans produit et consomme beaucoup de données. Ainsi, cette transformation est une opportunité pour l’administration publique de mettre la donnée plus au cœur des prises de décisions et du pilotage des politiques publiques. Partant, il s’avère impérieux d’échanger autour de ces enjeux. D’où l’initiative de cette journée par la Direction des Systèmes d’Information (DSI) du Ministère de l’Economie et des Finances sous la coupole de Alain AHOUNOU. 

« La donnée, patrimoine stratégique de l’Administration publique » est le thème central de ces assises qui a réuni des experts en la matière. Le Secrétaire Général du Ministère de l’Économie et des Finances Alban BESSAN représentant le Ministre d’État Romuald WADAGNI a l’ouverture a précisé que « les réflexions contribueront sans aucun doute à renforcer le rôle stratégique de la donnée dans l’administration. » 

Quatre communications ont jalonné cette journée à savoir : « la valorisation de la donnée, un nouvel enjeu structurel pour l'administration publique », « développer une culture de valorisation de la donnée dans l'administration publique », « la gouvernance et la protection des données », enfin « la gestion de la donnée, élément stratégique de l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) ». Ces conférences seront animées par des spécialistes béninois en la matière résidant au pays et à l'extérieur. Il s'agit de : Alain Hugues AHOUNOU, Directeur des Systèmes d’Information du Ministère de l’Économie et des Finances; Pastel GBETOHO, architecte de données, formateur et auteur, depuis la France ;  Béranger Rodrigue GUEDOU, Consultant Data scientist, actuariat, finances et sciences des données, depuis la France; Kevin DEGILA, ingénieur machine learning, costumer intelligence supervisor de MTN Bénin; William Philippe TCHEKPE, gérant de la société pactilis, assurance santé et digitalisation, du Bénin ; Momboladji BALOGOUN, global data analyst à Gozem Bénin ; Mahuna AKPLOGAN, Docteur en intelligence artificielle, depuis la France et de Théotime HOUNYO, Chef de service gestion des archives et knowledge management, du Ministère de l’Économie et des Finances. 

En effet, la collecte des données et leur transformation en informations utiles aux administrations et usagers ouvrent de nouvelles perspectives. Les données éclairent désormais les prises de décision, améliorent l’offre des services au public et le fonctionnement interne de l’administration dans ses démembrements.

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.