Audience au cabinet du Ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANÉ : La situation des réfugiés Burkinabè au coeur des échanges avec la réprésentante multi-pays du UNHCR, Madame EKOKO

Comptes rendus

Le Ministre d’Etat, Chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, a reçu en audience le mardi 31 août 2021 de 9h à 10h, Madame Monique EKOKO, Représentante du Bureau Multi-pays du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) au Sénégal accompagné de Monsieur Daniel RUIZ COLL, Administrateur Principal en charge de la Protection. Madame Monique EKOKO est basée à Dakar et couvre dans ses opérations huit (8) pays à savoir : le Sénégal, la Guinée, la Guinée Bissau, la Sierra Léone, le Cap-Vert, la Gambie, le Togo et le Bénin.

La préoccupation au centre des discussions est la situation dans l’Est du Burkina Faso, à la frontière avec le Bénin, sous menaces terroristes, occasionnant quotidiennement des déplacements de plusieurs centaines de Burkinabè vers le Bénin qui trouvent refuge dans la ville de Porga.
Madame Monique EKOKO a félicité le Bénin pour sa réputation de terre d’asile. ayant accueilli par le passé des réfugiés de diverses nationalités et qui ont séjourné au Bénin pendant de longues années. 
Elle a également apprécié le rôle très important de la Coordination Nationale d’Assistance aux Réfugiés (CNAR), l’organe gouvernemental d’assistance aux réfugiés. Les initiatives du Gouvernement ces derniers temps pour porter assistance aux réfugiés burkinabè sont la preuve que le pays respecte ses accords et mérite le soutien du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. 
Toutefois, pour une gestion plus efficace de la situation, la représentante du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés propose la mise en place d’un plan de contingences et souhaite en discuter avec le Gouvernement. Elle se propose de discuter également avec le Gouvernement pour la naturalisation des réfugiés restés qui séjournent au Bénin depuis de longues années et qui ne veulent plus rentrer chez eux.

Pour finir, Madame Monique EKOKO, a laissé transparaître sa joie et son émerveillement de noter les changements remarquables connus par le Bénin en si peu de temps.
Le Ministre d’Etat, Chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, a rassuré la Représentante de la disponibilité du Gouvernement, à poursuivre son assistance aux réfugiés dans le respect des différentes conventions signées. Il a insisté sur le fait que l’intégration des réfugiés aux communautés varie selon les régions du fait des traditions et que des actions pourront être menées pour faciliter le vivre ensemble de la communauté de Porga avec les réfugiés.
Le Ministre d’Etat a, par ailleurs, pris l’engagement de discuter avec son Collègue de l’Intérieur et de la Sécurité Publique en vue des dispositions idoines à prendre pour une meilleure intégration des peuples. Il n’a pas manqué de souligner l’opportunité qu’ont les ressortissants de l’UEMOA en la matière au nom de la libre circulation des personnes et des biens et du droit de s’installer.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.