Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) Pôle 5 : Lancement de la campagne de plantation de manguiers de variétés Kent et Amélie

Comptes rendus

La première édition de la campagne de plantation de manguier de variétés Kent et Amélie est lancée, le jeudi 17 juin 2021 sur la ferme Alavo du producteur Septime ALAVO à Towéta, arrondissement de Tanvè à Agbangnizoun, département du Zou, par Madame la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, représentant le Ministre. 

«C’est la mangue qui est célébrée ce jour», a d’entrée souligné la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, exerçant au nom du Ministre empêché. Pour Madame Françoise ASSOGBA KOMLAN, cette filière trouve toute sa pertinence dans la diversification des produits d'exploitation du Bénin. « L'objectif est de conjuguer au passé, le spectacle lugubre des pertes post récoltes énormes de mangue dont les conséquences économiques sont importantes et de développer une filière mangue à l'export, couplée à une transformation locale de grande envergure ». Il s'agit pour nous, a-t-elle continué, d'atteindre à l'horizon 2024, 4.000 ha de plantations pour une production annuelle de 24.000 tonnes de mangue de variétés Kent et Amélie et d'en exporter 5.000 tonnes. 

Le Maire d’Agbangnizoun s’est dit très honoré du choix porté sur sa commune pour abriter le lancement. «C’est une marque de considération qui est source de motivation pour nos producteurs qui s'investissent déjà pour augmenter en quantité et en qualité les productions de la commune », a ajouté Cletus KOUHOLI. La même satisfaction est exprimée par le Préfet du Zou, Firmin KOUTON. « Je suis très heureux du choix porté sur le Zou qui est une zone de forte production de mangue de variétés locales. La pratique de l'arboriculture fruitière dans la zone est une réalité ». Après la cérémonie de lancement, des plants symboliques ont été mis en terre sur le site prévu pour la circonstance. 

L’arboriculture est la filière locomotive de l’Agence Territoriale de Développement Agricole, Pôle 5. Ainsi, l'ATDA 5 a subventionné au profit des producteurs la cession des plants à hauteur de 60% et a offert six (6) tricycles aux pépiniéristes du pôle 5 pour poursuivre la politique de production de plants certifiés de mangue. Monsieur Eustache DEGNISSODE, leur porte-parole, en est heureux. « En mettant à notre disposition ce lot de matériels, vous venez une fois d'illustrer votre volonté et votre engagement à promouvoir véritablement les filières agricoles au Bénin».

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.