Volet Assurance Maladie du projet ARCH : Les Ministres TOGNIFODÉ et ADAM SOULÉ constatent le bon fonctionnement des lecteurs d'empreintes digitales dans les hôpitaux

Comptes rendus

Madame Véronique TOGNIFODE MEWANOU, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance et sa collègue du Numérique et de la Digitalisation, Madame Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU, ont effectué une descente ce jeudi 29 avril 2021 à l’hôpital de Zone d’Abomey-Calavi puis au Centre de santé de Godomey. 

Les deux ministres, accompagnées du Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Assurance Maladie (ANAM), des Responsables de l’unité de gestion du projet ARCH et du Directeur de l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi, sont allées constater le bon fonctionnement des lecteurs d’empreintes digitales acquis par le Gouvernement du Bénin dans le cadre de mise en œuvre efficiente du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH). Ces lecteurs d’empreintes qui seront déployés très bientôt dans les centres de santé du Bénin, devront permettre l’identification facile et très rapide des bénéficiaires du projet ARCH ; notamment le volet Assurance maladie.  

Pour le moment, une partie des terminaux électroniques est déployée dans certains centres-pilotes pour une phase expérimentale. C’est d’ailleurs pour s’assurer de la bonne marche desdits lecteurs et relever les éventuels dysfonctionnements à corriger avant le déploiement complet que les deux ministres ont effectué la descente de ce jour. 

Que ce soit à l’hôpital de Zone d’Abomey-Calavi ou au Centre de santé de Godomey, les  dispositifs marchent bien et les avis des agents sanitaires qui les utilisent ont été recueillis. 

La Ministre Véronique TOGNIFODE MEWANOU, au terme de la visite, s’est réjouie du constat fait sur le terrain et a indiqué que cette phase de vérification de l'identité des bénéficiaires est essentielle dans la réussite du processus de mise en œuvre du projet ARCH. « Au terme de la phase expérimentale, nous ferons le déploiement des lecteurs d'empreintes dans tous les centres de santé et hôpitaux concernés par le projet ARCH. Le Gouvernement a prévu l’utilisation de ce dispositif pour s’assurer que ce sont les vrais bénéficiaires du projet et détenteurs des cartes qui profitent réellement de l'accès aux soins de santé primaires pris en charge gratuitement par l'État », dira-t-elle pour rassurer les couches vulnérables que tout se met en place pour leur bien-être social. 

Pour sa part, la ministre Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU va également se réjouir d’avoir constaté la satisfaction des bénéficiaires du projet ainsi que du personnel de santé qui utilise les appareils. Elle a aussi rassuré que des points focaux sont disponibles pour aider à résoudre d’éventuels dysfonctionnement liés à l’utilisation des lecteurs.

 

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.