Destination Bénin: Karimama, Dendi Ganda, Immense capital touristique rehaussé par le parc W.

Tournée présidentielle

Bienvenue à Karimama, l'unique commune du Bénin qui a une seule entrée et une seule sortie. 
Bienvenue dans la commune au cœur de laquelle se dresse majestueusement le parc W, l'une des dernières réserves de biosphère au monde. 

Désignée en Gourmancthé par Kalmanman ou par  Karamma en Dendi, le nom de la commune de Karimama provient du Gourmancthé et signifie étymologiquement  "lieu où l'on demeure dans la paix.” 
Karimama est un village créé vers le milieu du 19è siècle par les Gourmancthé venus du Burkina-Faso  mais il aura fallu l'éclatement de l'empire Songhaï pour voir y venir les Dendi qui en constituent aujourd’hui l'ethnie dominante, partageant de ce fait cette subdivision du territoire béninois avec d'autres ethnies telles que les peuhl et les Gourmancthé puis dans une mesure relativement moindre avec les Haoussa,les Yorouba, les Fon, les Bariba et autres.

En dépit de la diversité des groupes socio-culturels qui la constituent, la population  de Karimama vit dans une harmonie et dans une homogénéité à nulle autre pareille qu'elle tire de l'utilisation du Dendi comme langue principale de communication et d'échanges entre ses habitants. 

Commune du département de l'Alibori constituant la pointe septentrionale du Bénin, Karimama représente aussi la porte d'entrée au Bénin pour les pays de l'hinterland tels que le Burkina Faso, le Niger et le Mali. Elle est limitée au Nord par le fleuve Niger, au Sud-ouest par la Commune de Banikoara, au Sud-est par la Commune de Kandi, à l’Est par la Commune de Malanville et à l’Ouest par le Burkina-Faso. Elle couvre une superficie de 6 041 km² dont cinq parts sur six font partie de la réserve de biosphère du Parc W.

La population de Karimama est de 66 353 habitants d'après les résultats du recensement général de la population et de l'habitat de 2013 (RGPH-4). Elle est répartie dans 37 villages et quartiers de villes qui constituent les cinq arrondissements de la Commune que sont Birni-Lafia, Karimama-Centre, Bogo-Bogo, Kompa et Monsey.

Si la proximité de cette commune avec le Niger et le Burkina Faso fait du commerce, l'une de ses activités phares, Karimama n'est pas moins l'un des plus grands pôles de la transhumance au Bénin. Elle abrite d'ailleurs l'un des plus grands marchés de bétail du Bénin et est en cela, une zone favorable à l'élevage. La pêche et l'agriculture aussi font partie des activités économiques majeures de cette commune qui est arrosée par plusieurs cours d'eau parmi lesquels le fleuve Niger, le Mékrou et l'Alibori. Mais en plus de tout cela, il faut ajouter l'immense potentiel culturel et touristique de cette commune actuellement dirigée par le Maire SOULE Issifou.

De la célèbre île aux oiseaux connue pour le beau spectacle que des spécimens rares  y donnent en se laissant conduire par le courant d’eau du fleuve Niger à l’embouchure du Mékrou en forme de W à laquelle le parc du W doit d'ailleurs son nom, en passant par le « Tondifoufou », site touristique muni d'une grotte secrète qui n'est connue que des initiés, le Palais du chef traditionnel de Karimama et l'architecture peulh ou encore par les Collines de Dangazori et par celles sacrées de Kanza sans oublier l'immense champ d' attraction que représentent le fleuve Niger et le parc W, la commune de Karimama a de quoi contribuer énormément au développement du Bénin qui a désormais la promotion du tourisme pour socle grâce à la vision du Président Patrice TALON.

A ce patrimoine touristique, il faut ajouter la riche diversité culturelle qui se repose sur des éléments tel que le Konkomba (musique locale animée par les jeunes). La troupe Folklorique de Aîssa-Bouti de Karimama est l'un des porte-étendards de cette danse et des nombreuses autres danses spécifiques à Karimama. En plus des fêtes de la communauté musulmane qui y ont plus droit de cité, le  « Bounakpambou » qui est un grand moment de retrouvailles pour les Gourmantché de Mamassy-Gourma figure parmi les évènements culturels qui rythment la vie de la commune .

Terre d'origine de plusieurs célébrités, cadres et personnalités du Benin tels que l'actuel député et ex-Minsitre des Affaires étrangères Nassirou Arifari BAKO, la commune de Karimama est au cœur d'impressionnantes réalisations du PAG avec les travaux d’assainissement en cours sur 2 kilomètres dans la ville de Karimama,  la dotation des écoles de la commune en cantines scolaires, la réalisation de 854 ha d’aménagements hydroagricoles rizicoles,  la construction de 4 magasins de stockage des produits agricoles d'une capacité totale de 2 500 tonnes, la réalisation de 5 aires de séchage au profit des coopératives de riz de la Commune et bien entendu, les énormes investissements du gouvernement du Président Patrice TALON pour la valorisation du Parc W.

Si découvrir la destination Karimama est un véritable délice, le faire sans savourer le  « dambou » qui est le couscous traditionnel fait à base de la farine du Maïs, de riz, de blé ou sans boire le  « commandi », bouillie locale réalisée à base de mil pourraient laisser à cette découverte, un goût d'inachevé.
 

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.