Professionnalisation des disciplines sportives : Les clarifications du ministre Oswald HOMEKY sur la réforme consensuelle du sport au Bénin

Comptes rendus

La salle de conférence du ministère a servi de cadre, le mercredi 23 décembre 2020 à un point de presse animé par le ministre des sports, Oswald HOMEKY. Au menu de ce rendez-vous avec les professionnels des médias, les nouvelles réformes adoptées de commun accord avec tous les acteurs du secteur pour une professionnalisation du sport au Bénin. Occasion pour le ministre d'apporter des clarifications sur ces réformes et leurs impacts sur le mieux vivre des sportifs et le rayonnement du sport béninois. 

« Cette réforme qui sera mise en œuvre dans les semaines à venir, est le moyen le plus sûr d'instituer la pratique du sport de haut niveau. C'est le moyen le plus sûr de nous assurer que nos résultats ne seront plus une surprise. Nous préparons le positionnement du Bénin comme une Nation de sport ». Ainsi s’exprimait le ministre des sports face à la presse, pour lever le voile sur le bien-fondé de la réforme visant la professionnalisation du sport béninois dans toutes les disciplines.

Il ressort de son intervention que dorénavant, tous les clubs professionnels doivent appartenir à des sociétés sportives ; et pour ce faire, les entreprises signeront des conventions avec les associations sportives. Et les avantages qu’offre cette option aux sportifs de toutes les disciplines sont inestimables. « Désormais, tous les sportifs seront régis par un contrat avec une rémunération stable et correcte », a soutenu l’autorité ministérielle. Ils auront donc des contrats pouvant leur permettre de sortir de la pauvreté. Par ailleurs, fit-elle observer, dans toutes les disciplines sportives, « il sera exigé à chaque club de disposer des équipes de catégorie d'âge et d'une équipe féminine ».

Dans ses interventions, le ministre en charge des sports a réitéré à maintes reprises le caractère consensuel de cette réforme même si elle est née d’une initiative gouvernementale. En effet, explique Oswald HOMEKY, s’il est vrai que l’option ou la démarche de la professionnalisation du sport vient de l’exécutif, ses modalités pratiques ont fait l’objet de larges concertations avec tous les acteurs de toutes les disciplines sportives à savoir entre autres et à titre d’exemple, le handball, le football, le basketball et le volley-ball. Il s’agit d’une réflexion pour améliorer de façon générale la pratique du sport au Bénin. Celle-ci a abouti à une réforme consensuelle de professionnalisation du sport béninois validée par les différents acteurs. C’est à ce titre que la Fédération Béninoise de Football a tenu une assemblée générale le mardi 22 décembre 2020 à Grand-Popo, rappelle le ministre HOMEKY. Ce n’est désormais plus, selon lui, la réforme du gouvernement mais plutôt celle de l’ensemble des acteurs sportifs.

A la question de savoir si le Bénin a quelque chose à vendre en matière sportive dans un contexte de professionnalisation et que la priorité ne serait-elle pas des centres de formation opérationnels à même de produire des talents dans les différentes disciplines, Oswald HOMEKY répond : « Ce n’est pas les talents qui nous ont manqué. Il s’agit de leur permettre d’avoir une vie meilleure, d’être professionnels. Le Bénin est un pays de talents et de génies. La seule chose à faire est de bien nous organiser et nous y sommes ».

Cette sortie du ministre HOMEKY intervient après la décision du conseil des ministres, un peu plus tôt dans la journée, de lever la mesure de suspension des activités sportives et culturelles, mesure qui avait été prise dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus. « En termes clairs, les activités sportives reprennent dans le respect des gestes barrières », a-t-il déclaré avant d’en appeler à la conscience collective de tous les acteurs sportifs. Il n’a pas manqué de féliciter ces derniers pour le pacte historique qui vient d’être signé.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.