Mise en œuvre du PADAAM-MAEP : Cinq véhicules Pick-up aux pôles 4, 5, 6 et 7 et à la DPV

Comptes rendus

Les Directeurs généraux des pôles de développement agricole 4, 5, 6 et 7 et le Directeur de la Production Végétale (DPV), ont reçu, ce mercredi 23 décembre 2020, dans la cour du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, chacun un Pick-up double cabines de la part du Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché (PADAAM). Un appui qui vise à amener ces structures à aider le projet à atteindre ses objectifs.

Les pôles de développement agricole 4, 5, 6 et 7 et la Direction de la Production Végétale (DPV), sont des partenaires stratégiques pour la mise en œuvre du Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché (PADAAM). D’autant plus que ces Agences Territoriales de Développement Agricole agissent dans la zone d’intervention du Projet.

Pour le Coordonnateur du ProCar, Monsieur Sikirou OLOULOTAN, ces partenaires ont des activités à mener pour aider à atteindre les objectifs du projet. Et pour y parvenir, il leur faut les moyens pour pouvoir mener efficacement la mission qui leur est confiée.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a indiqué que le Bénin va davantage produire du riz, du maïs, du manioc et les porter sur le marché. Ce à quoi ce projet est destiné. Et pour le faire, a souligné Gaston Cossi DOSSOUHOUI, il faut bien des complices de relais sur le terrain à travers les pôles de développement agricole et la DPV. « Il est tout à fait normal que dans la mise en œuvre de ce projet, qu’on mette à la disposition de ces partenaires stratégiques, les moyens nécessaires pour aller vers les cibles, afin de développer ces spéculations. Ce présent don est d’un montant de 75 millions. J’ai le ferme espoir que lorsqu’on a demandé une mission, on donne les moyens, a-t-on l’habitude de dire. Voilà les moyens pour aller vers les objectifs du projet. Mon vœu le plus cher, c’est que ces véhicules soient utilisés judicieusement, à l’atteinte des objectifs et que, au bout du rouleau, on ait fait une fois et demi au moins ce qui est fixé comme objectif de départ. Mon pays doit voir grand. Mon pays doit grandir. Les populations de mon pays ne doivent pas seulement avoir de la nourriture à manger, mais de quoi porter sur le marché international pour devenir riches. Ce pourquoi nous devons nous battre, c’est moins l’autosuffisance alimentaire que la richesse, la croissance économique. Et c’est pour cela que nous faisons le combat », a insisté le ministre DOSSOUHOUI.

« Je voudrais, au nom de mes collègues DG ATDA et du DPV, remercier très sincèrement le Coordonnateur du ProCar et le Chef Projet PADAAM, pour cet appui (…) Nous promettons faire un très bon usage des véhicules reçus pour que les objectifs de développement des filières qui nous sont confiées puissent être atteints », a promis Gwladys TOSSOU, DG Pôle 6. 

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.