Ouverture de la deuxième Conférence des Préfets au titre de l'année 2020 à Natitingou : Plusieurs dossiers majeurs en examen

Comptes rendus

Évaluer les performances réalisées depuis le début de l'année 2020, relever les difficultés qui ont freiné la mise en œuvre de certaines activités et envisager des solutions idoines qui permettront l'exécution efficiente des actions inscrites dans le PTA du ministère au titre de l'année 2021. Tel est l'objectif principal de cette deuxième conférence des Préfets au titre de l'année 2020 dont les travaux sont lancés ce jeudi 17 décembre 2020 à Natitingou par le Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale avec son collègue de l'intérieur et de la sécurité publique, et le 2ème Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement.

 

Devenue une activité stratégique et très pertinente du Plan de travail annuel du Ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale (MDGL), cette session, comme à l'accoutumée, a réuni tous les Préfets des départements, les cadres ministériels, les directeurs centraux, techniques et responsables des structures sous-tutelles du ministère. Lesquels participants qui, pendant deux jours, mèneront des réflexions sur le niveau d’exécution des recommandations issues de la dernière Conférence des Préfets tenue à Kétou, les 27 et 28 août 2020, la situation intérieure dans  les départements et les constats majeurs issus du suivi de la gouvernance locale, le processus de numérisation des actes de l’état civil au Bénin, les niveaux de transferts et de consommation des ressources du FADeC par les communes au titre de 2020, la problématique de l’harmonisation des cadres organiques des structures déconcentrées du MDGL ainsi que la procédure disciplinaire devant la commission administrative départementale et enfin, le rôle du Préfet en matière d’installation des sièges des partis politiques.

 

Prenant la parole à l'ouverture des travaux, le Préfet par intérim de l'Atacora, Elliassou BIAO Préfet de la Donga, après avoir dit son satisfecit pour la tenue de cette conférence dans son département, a remercié le gouvernement et tous les acteurs de la décentralisation pour leurs efforts en vue d'améliorer les conditions de vie des populations à la base. Par ailleurs, il a suggéré que les débats au cours de cette session, se focalisent à nouveau sur la recherche de solutions communes aux défis sécuritaires qui n’épargnent guerre une région.

 

« C’est le lieu d’ouvrir un coin de voile sur les actions qui me paraissent primordiales à entreprendre au titre de l’année 2021 et qui d’ailleurs figuraient dans nos PTA depuis quelques années », a dévoilé Alassane SEIDOU dans son discours d'ouverture pour renchérir. A en croire le Ministre, ces actions stratégiques concernent entre autres, la poursuite du processus d’élaboration des Plans Départementaux des Actions de Développement (PDCAD), le suivi de l’organisation de l’élection présidentielle au niveau des départements en lien avec la CENA, le suivi de la mise en œuvre progressive du projet de construction des nouvelles Préfectures, le suivi de l’exécution du projet de délimitation et de matérialisation des unités administratives qui, une fois mis en œuvre, donnera de solution aux conflits de limites territoriales qui s’observent dans nos communes, arrondissements, villages et quartiers de ville, la finalisation du processus de relecture de la PONADEC et du cadre juridique de la Réforme de l’Administration Territoriale, la mise en œuvre du projet de construction du Centre de Formation pour l’Administration Locale (CeFAL). Autant d'activités majeurs qui, selon l'autorité ministérielle, permettront à coup sûr, de relever les défis qui s'imposent au secteur de la décentralisation pour plus de performances.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.