Mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement dans le secteur des infrastructures: Le financement de la route Djougou-Péhunco-Banikoara bouclé

Le projet de construction de la route Djougou-Péhunco Banikoara qui est une composante importante du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) et a surtout vocation de désenclaver la zone des 2KP va contribuer à l’amélioration des infrastructures de transport; de logistique et de commerce pour le plus grand bonheur des producteurs de cette zone réputée comme grenier du coton et du vivrier au Bénin.

Comptes rendus

Les députés de la 8ème législature ont voté le mercredi 25 septembre 2019, la Loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé à Lomé le 16 juillet 2019, entre la République du Bénin et la Banque Ouest Africaine de Développement BOAD, pour le financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route Djougou-Pehunco-Kérou-Banikoara. C’est à l’unanimité des députés présents et représentés que la Loi a été votée ouvrant ainsi la voie au démarrage effectif du projet. L’accord de prêt ratifié, porte sur un montant de 17 milliards de Francs CFA et vient boucler le financement du projet.

Face aux députés avant le vote de l’autorisation de ratification, le ministre des infrastructures et des transports Hervé HEHOMEY a expliqué que le coût total du projet est de 132 milliards Francs CFA. Dans son plan de financement interviennent trois acteurs à savoir : La Banque Africaine de Développement (BAD) qui y contribue déjà à hauteur de 113 milliards de Francs CFA, avec 107 milliards de Francs CFA sous forme de prêt et 6,173 milliards de Francs CFA sous forme de don; l’Etat béninois qui a déjà provisionné sa contribution financière dans le projet à concurrence de 1,833 milliards de Francs CFA et la Banque ouest africaine de développement BOAD, par le prêt de 17 milliards de Francs CFA objet de l’autorisation de ratification accordée par les députés ce 25 septembre.

La longueur totale du projet est de 209,68 kilomètres et est divisée en 04 lots à savoir : lot 1-Djougou-Péhunco (72,48 kilomètres) pour une durée d’exécution des travaux de 30 mois ; lot 2 Péhunco-Kérou -72,94 kilomètres pour une durée de 30 mois ; lot 3 sortie Kérou-Pk 183 + 980 (38,56 kilomètres) pour une durée de 24 mois et lot 4 Pk183+980-Banikoara (25,70 kilomètres) pour une durée de 24 mois.  Le ministre Hervé HEHOMEY a aussi précisé aux députés que dans les aménagements prévus, les traversées urbaines sont en 2 x 2 voies.

Ce projet de construction de la route Djougou-Péhunco Banikoara est une composante importante du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) et a surtout vocation de désenclaver la zone des 2KP. Il a aussi pour objectif de contribuer à l’amélioration des infrastructures de transport; de logistique et de commerce pour le plus grand bonheur des producteurs de cette zone réputée comme grenier du coton et du vivrier au Bénin.

A ce titre, le projet intègre une composante sociale pour améliorer la qualité de vie des populations riveraines par : l’aménagement de 152 kilomètres de pistes rurales; la construction de 18 forages pour l’accès à l’eau; la construction de 12.013 mètres linéaires de clôtures pour les infrastructures sociocommunautaires; la réhabilitation de 18 infrastructures sociocommunautaires; la réhabilitation de 9 infrastructures marchandes; l’acquisition d’ambulances médicalisées au profit des 4 communes desservies par le projet; la plantation de 5600 arbres et l’appui à 50 organisations de femmes en vue de la construction de retenues d’eau pour le maraîchage, la mise en place d’unités de transformation de produits agricoles et de hangars de stockage. En somme, la concrétisation du projet va donner un nouveau visage à la région des 2KP.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.