Fin de mission au Projet ProSol : Les résultats de Madame Mélanie DJEDJE célébrés

Le Projet ″Protection et Réhabilitation des Sols dégradés pour améliorer la sécurité alimentaire″ (ProSOL) est l’un des projets de l’Initiative Spéciale intitulée ″ UN SEUL MONDE sans FAIM″ du Ministère Fédéral Allemand de Coopération au développement.

Comptes rendus

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a rendu un hommage mérité à la Chargée du Projet «Protection et Réhabilitation des Terres pour améliorer la sécurité alimentaire» (ProSol), l’Allemande Mélanie DJEDJE, en fin de mission au Bénin. Visite des champs de producteurs ayant bénéficié du Projet ProSol et une réjouissance tenue le samedi 8 juin 2019 à Komiguéa près de Parakou, ont constitué le Programme de la «célébration des actions menées» par la Chargée du Projet ProSol sortante.

En octobre 2014, Mélanie DJEDJE est arrivée au Bénin en qualité de Chef de mission pour l’étude de référence de trois projets de l’initiative «Un seul Monde sans faim» de la Coopération allemande (ProSol, ProCIVA, ProSAR). En mai 2015, elle démarre le Projet ProSol. Un projet du MAEP mis en œuvre par la GIZ avec le financement de la Coopération allemande. Le ProSol intervient dans dix-huit (18) communes et 450 villages des départements du Zou, des Collines et du Borgou, à travers les services privés de conseils agricoles.

Le projet appuie également le Conseil National de Lutte contre la Désertification dans la promotion de la GDT en vue de l’attente de l’ODD 15.3, la Neutralité de la Dégradation des Terres et les communes à intégrer la GDT dans leur développement. Des nombreux résultats enregistrés, on peut citer la formation en GDT/ACC de 462 techniciens et conseillers agricoles ; la formation et l’encadrement de 34.000 agriculteurs (dont 42% de femmes) pour la mise en œuvre des mesures DGT/ACC; la mise en place de 68.000 kg de semences de plantes améliorantes au profit de 14.000 agriculteurs et agricultrices.

Comme résultats obtenus par Madame Mélanie DJEDJE, on peut aussi citer la réhabilitation et la protection de 46.800 ha dans 401 villages de terres agricoles dégradées; l’appui à l’intégration de la gestion durable des terres dans le Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole; l’appui dans la Stratégie Nationale du Conseil Agricole et dans 5 matières des Plans des Curricula de la formation professionnelle agricole.

Le vendredi 7 et le samedi 8 juin 2019, le ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI et Madame Mélanie DJEDJE ont visité des champs de producteurs bénéficiaires du Projet à Abomey et Djidja dans le Zou, à Koutago dans les Collines et à Guessou Nord dans le Borgou. Les bénéficiaires ont apporté des témoignages vibrants et émouvants sur l’appui qu’ils ont reçu du Projet et l’amélioration de leurs rendements. Les mêmes témoignages sont dits par les collaborateurs de la Chargée du projet sortante, le porte-parole des communes bénéficiaires, le Préfet du Borgou représentant ses collègues du Zou et des Collines et le ministre DOSSOUHOUI, à la fête d’au revoir organisée au nom de Madame DJEDJE le samedi 8 juin 2019 à Komiguéa, près de Parakou.

Partager cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.