Thomas Boni YAYI

Le président Thomas Boni YAYI

Nom et Prénom  : YAYI BONI

Date de naissance : Né en 1952 à Tchaourou
Situation matrimoniale : marié et père de cinq (05) enfants

ETUDES PRIMAIRES ET SECONDAIRES
 

  • 22 décembre 1959 : Inscription à l’école primaire publique de Tchaourou
  • 1968-1969 : obtention du Bepc au CEG de Kandi
  • 1972 : Obtention du BAC série C au Lycée Mathieu Bouké de Parakou

 

ETUDES SUPERIEURES

 

  • Maîtrise en Sciences économiques à l’U.N.B, option gestion des entreprises.
  • Diplôme d’études supérieures de banque (D.E.S.B) et un D.E.A, option finances à l’Université de Dakar au Sénégal.
  • Doctorat de 3è cycle à l’Université d’Orléans en France en 1986.
  • Doctorat ès Sciences Economiques à l’Université de Paris IV Dauphine en 1991.

 

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

 

  • 1975-1977 : en service à la B.C.B
  • 1977-1989 : en service à la B.C.E.A.O
  • 1992-1994 : Conseiller technique du Président de la République aux affaires monétaires et bancaires, membre de la cellule macroéconomique.
  • Décembre 1994 : Président de la B.O.A.D

 

DISTINCTIONS

 

  • Officier de l’Ordre National du BURKINA FASO
  • Commandeur de l’Ordre National du BENIN
  • Commandeur de l’Ordre National du MALI
  • Commandeur de l’Ordre National du NIGER
  • Commandeur de l’Ordre National du lion du SENEGAL
  • Chevalier de l’Ordre National du Mérite de la FRANCE

 

LES ŒUVRES DU PRESIDENT YAYI BONI

Les œuvres sont nombreuses et les unes plus importantes que les autres. On peut citer :

  • La réorganisation en profondeur des directions et services de la Boad pour gagner la lutte contre la Pauvreté.
  • La multiplication par cinq niveaux d’activités et des décaissements entre 1994 et 2004 pour atteindre 80 milliards.
  • L’assainissement drastique du portefeuille pour ramener les impayés sur engagements décaissés à moins de 2%
  • L’augmentation chaque année du transfert net des ressources en faveur des Etats.
  • L’augmentation du capital de la Banque qui est passé de 140 milliards en 1994 à 700 milliards en 2005 avec l’arrivée de nouveaux actionnaires.
  • L’augmentation du concours des emprunts et concours non remboursables qui sont passé de 147 milliards en 1994 à 421 milliards en 2005.
  • La réalisation avec les partenaires financiers (Banque mondiale ; AFD  ; ACDI) du projet de développement du marché financier régional pour un montant de plus de 200 milliards.
  • La visibilité plus affirmé de la Banque au cours de cette dernière décennie avec une admiration toute particulière des partenaires financiers qui sont satisfaits de la gestion de la Banque