Natitingou

Présentation de la commune: 

1. Contacts de la Mairie

BP : 35 Materi Tél : (229) 23 83 00 77

Autre contact : Par message radio à partir de la préfecture ou d’une commune quelconque du Bénin

2.Caractéristiques de la commune

Superficie : 1740 km2

Limitesgéographiques : Nord:République du Burkina-Faso, sud : commune de Cobly, Est : Commune de Tanguiéta, Ouest : République du Togo

Population : 83721 habitants en 2002

Principales ethnies : Bialbe, peulhs, Moba, Kountimba et les Mossi.

Religions : Traditionnelle (60,8%), catholicisme (25,4%), Protestantisme (2,5%), musulmane (7,1%), autres (4,2%)

Relief : Peu accidenté caractérisé par la plaine de Gourma ( grand bassin versant drainé par la rivière Pendjari. Vaste glacis de faible altitude (150-250m) formé sur des grès de schistes voltaïen. La partie orientale, notamment les arrondissments de Materi et de Nodi, est occupée par des collines.

Hydrographie : Rivière Penjari et ses affluents

Climat : Soudano guinéen avec 01 période de forte pluviosité (août à septembre).

Végétation : Couvert clairsemé fait de savane arborée et arbustive. On y rencontre quelques rares espèces géantes telles que : Vitallaria paradoxa (karité), Bombax costatum (faux kapokier), ceiba pentandra (fromager ou kapokier), Borassus aethiopum (palmier rônier), hyphaene thebaica (palmier doum), adansonia digitata (baobab), Parkia biglosa (nété)

Unités administratives : 06 arrondissements et 55 villages et quartiers de ville

Différents arrondissements : Matéri, Dassari Gouandé, Nodi, Tantéga, Tchanhoun-cossi

3. Potentialités de la commune

Ressources agricoles : Maïs, sorgho, mil, riz, niébé, voandzou, arachide, igname, coton, néré, karité

Ressources en élevage : Bovins, caprins, ovins, porcins, volaille, canins, équins et asins.

Ressources halieutiques : La pêche se pratique principalement sur la rivière Penjari et ses afflents. Ces cours d’eau sont assez poissonneux et riches en hippopotames, crocodiles et autres ressources halieutiques. La pêche est pratiquée surtout par les burkinabé, les maliens est les ghanéen installés le long de cette rivière dans les villages de Porga, Nambouli, Tapanga. Cependant, de manière saisonnière, à l’étiage quelques autochtones s’adonnent à la pêche autour de nombreux petits marigots.

Cultures de rente : Coton, arachide, néré, karité

Ressources touristiques : Réserve de Biosphère de la Pendjari, les artisans professionnels,existence de la réserve de biosphère de la Pendjari, existence de l’hôtel Porga, existence d’un ranch d’autruches.

Autres domaines porteurs : Commerce, artisanat, transformation de produits agricoles.

 

Suivez l'actualité!

Recevez directement par mail toutes les actualités et restez informé en continue de l'action du gouvernement.